Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

A écouter sur France culture « Dorothée Chellier, première femme médecin de l’Algérie coloniale »(La Marche des sciences, 3/09/2015)

lundi 7 septembre 2015, par Dominique Taurisson-Mouret

Emission avec Claire Fredj, historienne et maître de Conférences à l’Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense, membre du laboratoire IDHES (Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société et associée à l’IMAF (Institut des Mondes Africains) et Anne Moulin, philosophe et médecin, historienne de la médecine, spécialiste du monde arabe et musulman. Depuis novembre 2013, elle est Présidente du comité consultatif de déontologie et d’éthique de l’Institut de Recherche pour le Développement

Elle s’appelait Dorothée Chellier, son nom a été oublié... au fil du temps qui passe et qui fait son œuvre dans ce grand tri de l’Histoire. Mais grâce au travail de l’historienne de l’Algérie coloniale Claire Fredj, elle retrouve aujourd’hui sa place parmi les acteurs engagés pour la santé des femmes et des enfants.

Née le 18 février 1860 à Alger, Dorothée Chellier fut la première femme médecin de l’Algérie coloniale. Volontaire, bénéficiant d’une bonne connaissance des moeurs, elle se vit confier quatre missions sur la santé des femmes « indigènes » que le colonisateur avait bien du mal à approcher...

Sous forme d’un journal de voyage, elle nous livre le résultat de ses études et de ses préconisations, et nous plonge dans l’histoire intime de ses femmes, des coutumes aux pratiques obstétriques étonnantes ! Elle nous révèle aussi son propre caractère de femme médecin qui n’hésite pas à s’opposer aux autorités coloniales, pour le bien de celles qu’elles rencontrent et qui lui font confiance.

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves