Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Appel à contribution : « L’Algérie et l’empire Ottoman. Nouvelles approches critiques, nouveaux regards d’historiens »

mercredi 10 mai 2017, par Dominique Taurisson-Mouret

Ce numéro thématique de la revue NAQD entend proposer un regard critique sur l’histoire et l’historiographie de la période ottomane en Algérie et se faire l’écho de nouvelles approches et interprétations. L’idée est pour ce numéro de soumettre à l’analyse critique les paradigmes issus de l’histoire coloniale et de la narration nationale par une méthode de recherche située au plus près des sources et s’attachant à ne prendre aucune des causalités interprétatives anciennes pour stable ou définitive.

Appel
Date limite de soumission : samedi 15 juillet 2017

Ce numéro thématique de la revue NAQD entend proposer un regard critique sur l’histoire et l’historiographie de la période ottomane en Algérie et se faire l’écho de nouvelles approches et interprétations.

PDF - 74.1 ko
Texte Appel

L’historiographie coloniale a porté un regard sévère sur ce passé. En revanche, l’historiographie nationale a eu tendance à le glorifier. Ainsi, que ce soit sur le mode de la dépréciation ou sous celui de la glorification, les paradigmes colonial et nationaliste ont tous deux abouti à une forme de réduction de l’histoire ottomane de l’Algérie à un nombre limité de thématiques récurrentes comme celle de la course. Or, les recherches récentes convergent quant à la nécessité d’un renouveau interprétatif.

Les renouvellements dont l’histoire ottomane a été l’objet depuis une quinzaine d’années ont amené à une profonde révision de la perception du rapport entre l’Empire et ses provinces, mais aussi de la définition locale de la sphère d’appartenance impériale.

Il s’agit pour ce numéro de proposer un ensemble d’analyses qui soient ancrées dans l’exploitation de sources archivistiques et dans la discussion des paradigmes interprétatifs en vigueur.
Il s’agit aussi d’examiner sur la longue durée les rapports entre l’Algérie et l’Empire ottoman, d’en éclairer la nature par des questionnements relatifs aux structures du pouvoir et à la composition des élites locales. Ces rapports seront également abordés à la lumière des migrations, des échanges commerciaux et de la circulation du savoir et des savoir-faire.
Enfin, comme l’a particulièrement illustré l’historiographie ottomane récente, il s’agit de questionner ces dimensions par une attention fine à la société dans toutes ses composantes. A partir d’une approche anthropologique et historique des rapports familiaux, professionnels, de village, de groupe transhumant ou de quartier, nous souhaitons également porter une attention spécifique à la sphère des communautés confessionnelles ainsi qu’à celle des religiosités et de la vie civique.

L’idée est pour ce numéro de soumettre à l’analyse critique les paradigmes issus de l’histoire coloniale et de la narration nationale par une méthode de recherche située au plus près des sources et s’attachant à ne prendre aucune des causalités interprétatives anciennes pour stable ou définitive.

Les contributions peuvent être proposées en langues arabe, française ou anglaise

Modalités de soumission

Les propositions d’article (titre et résumé) sont à envoyer à Revue Naqd revue.naqd chez gmail.com, avec copie en Cc Nora Lafi Nora.Lafi chez zmo.de, Noureddine Amara amaranor chez gmail.com et Ismet Touati ismetali.touati chez gmail.com

  • Date limite pour l’envoi pour les titres et résumés (300 mots) : 15 juillet 2017
  • Date limite pour la remise des articles : 30 novembre 2017

Coordinateurs·trices du numéro

  • Amara Noureddine (Université Paris I Panthéon Sorbonne )
  • Lafi Nora (Senior Researcher
  • Leibniz-Zentrum Moderner Orient)
  • Touati Ismet (CNRPAH, Tlemcen)

Dans la même rubrique

Dernières brèves