Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Atelier doctorants-e-s "Lectures sociales de la guerre », LARHRA - CRISES Montpellier III : Santé et expériences de guerre au XXe siècle (Château de Vincennes, 3/11/2014)

mercredi 22 octobre 2014, par Dominique Taurisson-Mouret

Santé et expériences de guerre au XXe siècle (3 novembre, Château de Vincennes)

Journée de l’Atelier doctorants-e-s "Lectures sociales de la guerre », LARHRA - CRISES Montpellier III : l’après-midi de cette journée concerne l’histoire des colonies

Paris - 3 novembre 2014 - Service Historique de la Défense, Château de Vincennes

  • 9h30-10h15 : Présentation d’une enquête en cours par Fabrice Cahen (Ined) et Adrien Minard (CHSP / Sciences-po) : « Les réseaux de l’hygiène sociale – 1914-1939 » - étude prosopographique des acteurs de l’hygiène sociale et de la lutte anti-fléaux et discussion collective.
  • 10h30-11h15 : Alina Enzensberger (Humbolt Université de Berlin / EHESS) présentera son travail de thèse en cours sur « Les hôpitaux militaires comme espaces de transition pendant la Grande Guerre ».
  • 11h30-12h30 : Discussion collective.
  • 14h00 – 14h45 : Stéphanie Soubrier (CRHXIX / Paris 1) présentera son travail de thèse en cours sur « Les « races guerrières » dans l’empire colonial français : armée, science et politique sous la Troisième République (1870-1914) ».
  • 15h00-15h45 : Paul Marquis (CHSP / Sciences-po) présentera son travail de thèse en cours intitulé « Une psychiatrie coloniale ? Une histoire sociale de l’asile de Blida-Joinville (Algérie, 1933-1962) ».
  • 16h-17h00 : Discussion collective animée par Claire Fredj (IDHE / CNRS).

Cette journée est la première organisée par l’équipe des doctorant-e-s de l’atelier « Lectures sociales de la guerre ». Cet atelier a pour objectif de permettre la mise en place d’un espace de travail scientifique pluridisciplinaire (sciences humaines et sociales) partagé entre doctorant-e-s, post- doctorant-e-s et chercheur-e-s plus avancés. Autour de la problématique « guerre », il s’agit de proposer un lieu de discussion (objets, méthodologie, problématiques, sources...) et de confrontation scientifique. Sur différents terrains (éducation, santé, médecine, littérature, armée, etc.), à travers des objets bien délimités et à des échelles variées (sociétés nationales, groupes sociaux, catégories ou groupes intermédiaires, individus) les discussions mettront en jeu des recherches en cours qui tentent empiriquement de saisir « ce que la guerre fait aux mondes sociaux et aux agents qui en font l’expérience ».

L’atelier est ouvert, sans inscription préalable, à toutes celles et à tous ceux pour qui la guerre constitue un objet de recherche (même partiel) investi empiriquement et dans une perspective historique (même réduite). Pour participer à l’initiative ou simplement être informé des évolutions du projet et du calendrier des rencontres, rejoignez la liste de diffusion.

Contacts :

Sylvain Bertschy : bertschy.sylvain chez gmail.com
Marie Derrien : derrien.marie chez gmail.com

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves