Navigation

AccueilNotre groupe de rechercheMembres du groupe

Eric de Mari, directeur du groupe de recherche HDC

vendredi 18 juin 2010, par Dominique Taurisson-Mouret

Eric de Mari, Professeur d’Histoire du droit à la Faculté de Droit et de Science politique, Université Montpellier, directeur de l’UMR 5815 Dynamiques du droit

Coordonnées :

Faculté de droit et de Science politique, 39 rue de l’université, 34060 Montpellier cedex 2

+ 33 (0) 6 78 86 71 07

ericdemari chez hotmail.com

  • Directeur de l’UMR 5815 Dynamiques du droit et du groupe de recherche en Histoire du droit colonial
  • Président de l’association française d’histoire du droit des colonies
  • Membre du Conseil scientifique de l’Institut français de Droit d’Outre-mer, depuis 2003
  • Membre de la société des études robespierristes
  • Membre élu du Comité national du CNRS : Section 36. « Sociologie et sciences du droit », depuis 2012.

PUBLICATIONS RÉCENTES OU À PARAITRE

  • « La Cour d’appel de la Guadeloupe au criminel (1802-1828) », Adapter le droit et rendre la justice aux colonies. Thémis outre-mer (XVIe-XIXe siècle), Editions universitaires de Dijon, 2015.

Consulter en ligne cette contribution

  • Avec Martine Fabre et Florence Renucci, « Manuel d’histoire du droit colonial », Université numérique francophone. Mise en ligne, 2016.
  • « Qu’est ce qu’un bœuf (aux colonies) ? », Ranger l’animal. L’impact de la norme en milieu contraint. Tome II, Eric de Mari, Dominique Taurisson-Mouret (dir.), Victoires Editions, 2014, p. 228-240.
  • « Notes sur le droit privé dans la pratique notariale à l’Ouest et au Sud de Saint Domingue (an II-an VIII) », Les colonies, la Révolution française, la loi, Frédéric Régent, Jean-François Niort, Pierre Serna (Dir.),. Presses Universitaires de Rennes, 2014, p.107-123.
  • « La pratique notariale dans la partie Nord de Saint Domingue pendant la Révolution Française. Science des notaires. Espoirs et évènements révolutionnaires », Les Colonies, Approches juridiques et institutionnelles de la colonisation de la Rome antique à nos jours, Eric Gojosso, David Kremer, Arnaud Vergne (Dir.), LGDJ, Lextenso éditions. 2014, p. 273-287.
  • Avec Florence Renucci, « Dépasser les frontières, Déplacer le regard. Les enjeux de l’histoire du droit et des institutions coloniales dans les facultés de droit », L’Histoire du droit en France. Nouvelles tendances, nouveaux territoires, Jacques Krynen, Bernard d’Alteroche (dir.), Classiques Garnier. 2014, p. 495-519.
  • « Faire chaque jour aimer France », La bonté d’Alexandre Varenne, Gouverneur Général d’Indochine, novembre 1925-janvier 1928, ou la collaboration par la réforme ». Constances et Volatilités des positions de politique coloniale au regard de quelques carrières, Aix-en-Provence 13-14 octobre 2011, Cahiers Aixois de droit d’Outre-mer, 2014, à paraître.
  • « Le condominium des Nouvelles-Hébrides ou les effets de la neutralisation des droits coloniaux », Communication faite lors du Colloque « Neutralité et droit », Sherbrooke, octobre 2012, Actes des rencontres Montpellier-Sherbrooke, 2013.
  • « Une autre manière de concevoir la protection de la nature : la réserve naturelle intégrale. Quelques remarques sur l’histoire d’un concept national aux colonies », L’impact de la norme environnementale en milieu contraint : exemples de droit colonial et analogies contemporaines, dir. E. de Mari, et D. Taurisson-Mouret, Victoires Editions, 2012, p.21-40.
  • « Renvoyés. – « Nom principe République honneur France ». Les causes et les effets de l’application des articles 542 et suivants du Code d’instruction criminelle dans l’affaire des « émeutiers » de Cayenne, à partir de 1928 », 42 p. 2012, site du Conseil général de Loire-Atlantique, Archives départementales . http://archives.loire-atlantique.fr...
  • « Le Tribunal maritime spécial de Cayenne », Le juge et l’Outre-mer, tome VI, Justicia illiterata : aequitate uti ? Les dents du dragon, Lille, 2010, p. 311-345.
  • « La place de la justice politique sous la Révolution Française dans l’histoire de la justice politique française », Le droit figure du politique, Etudes offertes au professeur Michel Miaille, Université Montpellier 1, 2008, t. I, p. 353-366.

OUVRAGES ET DIRECTIONS

  • « La mise hors de la loi sous la Révolution Française », Thèse d’histoire du droit, LGDJ, 2015 (Bibliothèque d’histoire et de droit romain, 30).

AUTRES PUBLICATIONS

  • « Les origines de l’article 542 du Code d’instruction criminelle : à propos de la suspicion légitime et de la sûreté publique, ancien droit et droit révolutionnaire », Actes des journées internationales de la Société d’Histoire du droit, Montpellier, 2013.
  • « Le droit intermédiaire. Posture juridique, imposture politique et vacuité d’une convention », La Révolution française, Rupture(s) en Révolution, Cahiers de l’Institut d’histoire de la Révolution française, 2011, http://lrf.revues.org/index340.html
  • « Grâce et politique. La grâce des condamnés de la commission mixte du département de l’Hérault : 1852-1859 », Les modes de résolution des conflits entre gouvernants et gouvernés, Cahiers du Centre de recherche en histoire du droit et des institutions, n° 31, Facultés universitaires Saint-Louis Bruxelles, 2011, p. 47-67.

Dans la même rubrique

Dernières brèves