Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Colloque : Arts et diaspora congolaise en Belgique : imaginaires et relations postcoloniales (Bruxelles, 11-12/10/2013)

lundi 9 septembre 2013, par Dominique Taurisson-Mouret

Colloque : Arts et diaspora congolaise en Belgique : imaginaires et relations postcoloniales

Bruxelles (Saint-Gilles), Belgique (1060), Centre culturel Jacques Franck - Chaussée de Waterloo 94

11-12 octobre 2013

Ce colloque interrogera la postcolonialité de la Belgique à partir du champ artistique de la diaspora congolaise en faisant appel aux chercheurs, aux artistes et aux institutionnels. Il s’agira de réfléchir à la façon dont les rapports historiques entre belges et congolais se répercutent dans le champ de la création, de la promotion et la diffusion des artistes. Nous examinerons également la façon dont ce champ artistique s’est constitué et recomposé dans le temps ainsi que les processus d’hybridation à l’œuvre, à travers l’inscription des artistes dans différentes sphères artistiques. Nous chercherons aussi à savoir dans quelle mesure et de quelles façons ces expressions artistiques participent à la (dé)construction de la narration nationale et s’inscrivent ou non dans la continuité des imaginaires et des représentations de la Belgique au sein de la diaspora.

PROGRAMME

Le colloque combinera des panels de conférences, et des tables-rondes de discussion entre artistes, représentants institutionnels et personnes ressources.

Panel 1 : Diaspora congolaise en Belgique : Migrations et visibilité

Chaire : Katrien Pype (KU Leuven)

Keynote : Antoine TSHITUNGU KONGOLO (Université de Lubumbashi, ITEM/CNRS), De la Bibliothèque coloniale à… Des outils pour explorer les imaginaires.

  • Zana Etambala (Katholieke Universiteit Leuven), L’immigration clandestine au Rêve d’un Congo meilleur : des peintres populaires congolais débattent
  • Claude Sumata (Université Catholique du Congo, Oxford) Profil de migrants RD- congolais en Belgique et chanson congolaise
  • Tristan Mertens (Université Libre de Bruxelles), Des régimes de visibilité de l’art contemporain congolais à Bruxelles
  • Wetsi Mpoma (Université Libre de Bruxelles), Visibilité des artistes congolais

Panel 2 : Imaginaires diasporiques et littérature : Ecritures de soi, écritures de l’autre

Chaire : Daria Tunca (ULg)

Keynote : Émilienne AKONGA EDUMBE (Université de Kinshasa), L’inscription de l’ailleurs postcolonial dans les champs littéraires belges et congolais.

  • Tunda Kitenge-Ngoy (Université de Johannesbourg et du Botswana), Sémiologie des stratégies énonciatives dans les romans “belges” des écrivains congolais de la diaspora.
  • Nyunda ya Rubango (Universités Creighton et University of NebraskaatOmaha), Variations autour d’images contrastées de « Mpoto-Miguel-Belgique » dans l’écriture de la diaspora congolaise contemporaine
  • Ngwarsungu Chiwengo (Creighton University), Voice, Space, and Racialized Bodies in Congolese Belgian Diasporic Fiction and Films
  • Joséphine Mulumba (Université de Bayreuth), Patrick, en quête de ses racines belges

Panel 3 : Arts, cinéma, photographie

Chaire : Marco Martiniello (ULg) & Jean-Louis Genard (ULB)

Keynote : Lye YOKA MUDABA (Docteur en Lettres de Paris III, directeur général de l’Institut national des arts (INA) à Kinshasa), RDC : la culture de la mobilité et les nouvelles solidarités hors- frontière.

Panel A :

  • Sandrine Colard (Columbia University), The Contemporary Spectrality of Colonial Photography : Visual Heritage of the Belgian Congo in the Works of Luc Tuymans and Sammy Baloji
  • Peter Kankonde Bukasa (University of the Witwatersrand, Johannesburg), “You are Embargoed to Come Here !” An analysis of the Causes and Impacts of the Combattant’ Migrants’ Transnational Uprising on Congolese Artistic Production and Expression
  • Maëline Le Lay (Le Centre national de la recherche scientifique), Des spectacles populaires à la coopération culturelle : 50 ans de théâtre belgo-congolais

Panel B :

  • Ndandu Welkenhuysen (Université Catholique de Louvain), Nina Miskina, la seule rappeuse congolaise de Bruxelles
  • Marie Godin (Université Libre de Bruxelles/University of East London) et Mado Chideka, « Cœur de Mère », un spectacle qui sensibilise à la problématique des violences faites aux femmes congolaises en général, et celles liées au conflit armé en particulier : au-delà d’une image victimisante »
  • Fatima Zibouh (Université de Liège) : « Identité, culture et politique. L’engagement artistique des Congolais de Belgique »

Table ronde 1 : Discours hérités, mémoires conflictuelles

L’objectif de cette table-ronde est de scruter ce qui dans les échanges entre artistes et institutionnels se heurte au passé colonial. En termes de création et de promotion des œuvres, les artistes se heurtent-ils à des discours ou représentations hérités des conceptions coloniales ? La question mémorielle apparait comme un point de rupture fréquent. Nous souhaiterions donc identifier les points de conflit relatifs aux mémoires de la colonisation.

Modérateur : Jean Claude KANGOMBA (écrivain)

Artistes :

  • Joëlle SAMBI (écrivain)
  • Sidonie MADOKI (chorégraphe)
  • Maurice BOYIKASSE (conteur)

Institutionnels :

  • Dominique GILLEROT (directrice CEC)
  • Marc QUAGHEBEUR (directeur Archives et musée de la littérature francophone)

Observateur/personne ressource :

Pat PATOMA (journaliste, radio Air Libre)

Table ronde 2 : Quête d’autonomie

Depuis quelques années, on observe des dynamiques internes significatives d’une quête d’autonomie que nous souhaiterions rendre visible. Comment celle-ci s’est historiquement manifestée et recomposée ? Les processus d’hybridité artistique en sont-ils la composante essentielle ? Nous interrogerons aussi la façon dont ces initiatives mobilisent les espaces associatifs plus généraux de la diaspora et le public qu’elles parviennent ou souhaiteraient toucher.

Modérateur : Ken NDIAYE (Horloge du sud, collectif Mémoire coloniale)

Artistes :

  • Léonard PONGO (photographe)
  • Angélique KABA (chorégraphe)
  • Joana KABONGO (théâtre)
  • Mireille ROBERT and Hugo MBUNGA, artistes Afro-Gospel de GAEL

Institutionnels :

  • Paul KERSTENS (KVS)

Observateur/personne ressource :

Christelle PANDAZYLA (Roots-events)

Table ronde 3 : Continuités et ruptures

Nous souhaitons dans cette table-ronde examiner les formes de continuité et de rupture qui organisent le champ artistique de la diaspora congolaise en Belgique, depuis son origine. Quelles sont les différentes étapes que nous pouvons identifier, les moments de transition ? Quelles institutions favorisent le déploiement de ce champ ou le contraignent ? Enfin, quelles sont les différentes dynamiques (genrées, générationnelles, disciplinaires) internes à l’espace artistique de la diaspora.

Modérateur : Césarine SINATU BOLYA (journaliste)

Artistes :

  • Barly BARUTI (Bdiste, compositeur)
  • PITCHO (Slam)
  • Mufuki MUKUNA (artiste peintre)

Institutionnels :

  • Bambi Ceuppens (Musée Tervuren)
  • Tony VAN DER EYKEN (Bozar)

Une soirée de clôture permettra aux artistes invités de présenter leur travail au public.

Contacts : Véronique Bragard ; courriel : congolesediasporaconference [at] gmail [dot] com

Annonce from http://calenda.org/258561

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves