Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Colloque : « Les souverainetés indigènes. Royautés, principautés, républiques et empires autochtones dans les mondes atlantiques (Amériques et Afrique, XVe-XXe siècle) », (Château des ducs de Bretagne. Musée d’histoire de la ville de Nantes, 24-25/03/2016)

mardi 15 mars 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

Co-organisation :

Lieu : Château des ducs de Bretagne à Nantes

« L’objectif est de dresser un état des lieux du sujet pour rassembler autour de la souveraineté indigène des chercheurs en sciences humaines et sociales et en droit notamment, afin de saisir les constructions parallèles et associées de la souveraineté des deux côtés de l’Atlantique entre la fin des universaux médiévaux et leur régime de gouvernance au cours des 15e et 16e siècles et les lendemains des expériences politiques des « Révolutions atlantiques » inaugurant de nouveaux rapports à l’Autorité dans la première moitié du 19e siècle. Ce regard doit être considéré, en effet, moins comme inerte ou s’attachant à la seule description immunisante d’une extériorité exotique que partie prenante, de manière fondamentale, d’une construction singulière de la Souveraineté moderne européenne elle-même dont la mise en place est profondément associée aux questionnements provoqués ou renouvelés par ces nouveaux horizons du monde, géographiques, religieux et politiques. »

Programme

Jeudi 24 mars

9h accueil des participants

9h30 introduction du colloque par José Emilio Burucúa (Universidad Nacional de San Martín/IEA Nantes)

Session I : Souverainetés indigènes et longue durée (10h-13h), Présidence : Éric Schnakenbourg (Université de Nantes, CRHIA)

  • 10h / Bernard Gainot (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Comptoirs, territoires, intermédiaire : les souverainetés emboîtées. Réflexions sur le devenir du Sénégal, d’une colonisation à l’autre »
  • 10h25 / Francisco Ortega (Universidad Nacional de Colombia) : « El problema de la soberanía y los lenguajes políticos de la diferencia social »
  • 11h30 / David Gilles (Université de Sherbrooke) : « Les Abénakis en Nouvelle-France : De la souveraineté militaire à la lutte pour la féodalité (XVIIe-XXe siècle) »
  • 11h55 / Lionel Larré (Université Bordeaux-Montaigne) : « De la couronne de Tannassy à l’État de Sequoyah : une histoire de la souveraineté cherokee »

Session II : Les souverainetés indigènes : échanges et circulations (14h30-17h30), Présidence : Bertrand Van Ruymbeke (Université Paris VIII)

  • 14h30 / Dylan Ruediger (Georgia State University) : « Nether utterly to reject them, nor yet to drawe them to come in : Subordinated Sovereignty, Tribute, and the making of the Settler Colony in Early Modern Virginia »
  • 14h55 / Laurence Machet (Université Bordeaux-Montaigne) : « The best Country I could go to : Souveraineté et ingression en Caroline au XVIIIe siècle »
  • 16h / Boris Jeanne (École des Hautes Études en Sciences Sociales, CERMA) : « Les souverainetés indigènes présentées en cours de Rome et de Madrid par les missionnaires de la première modernité. Triompher religieusement sans perdre politiquement »
  • 16h25 / Jessica Criales (State University of New Jersey) : « A People Set Apart : Religious Sovereignty of Indigenous Peoples in the Americas. 1742-1867 »

Vendredi 25 mars

Session III : Les souverainetés à l’épreuve des institutions (9h30-12h30), Présidence : Isabelle Surun (Université Lille III Charles-de-Gaule, IRHIS-IEA)

  • 9h30 / Caroline Cunill (Université du Maine) : « Les municipalités indiennes du Yucatán : une juridiction disputée (XVIe siècle) »
  • 9h55 / Elisabeth Heijmans (Universiteit Leiden) : « Souverainetés négociées : le cas du comptoir de Ouidah au début du XVIIIe siècle »
  • 11h / Eric Roulet (Université du Havre) : « Les caciques et la défense de la seigneurie indigène en Nouvelle-Espagne au XVIe siècle »
  • 11h25 / Nadine Béligand (Université Lumière Lyon II, LARHRA) : « Définir l’espace et le territoire. Ajuster la souveraineté (Mexique central, XVe-XVIe siècle) »

Session IV : Outils politiques et instruments du droit : une histoire régressive (14h-17h30), Présidence : Nadine Béligand (Université Lumière Lyon II, LARHRA)

  • 14h / Michel Morin (Université de Montréal) : « De l’indépendance à la souveraineté autochtone »
  • 14h25 / Marcela Echeverri (Yale University) : « Liberal Experiments and Indigenous Citizenship in New Granada, 1810-1814 »
  • 14h50 / Mamadou Hebie (MIDS – Genève) : « Le rôle de la doctrine de l’esclavage par nature dans l’expansion coloniale européenne du XVe au XVIe siècle »
  • 16h05 / Thomas Grillot (CNRS) : « La socialisation du concept de souveraineté : une vue depuis le pays sioux (1972-1980) »
  • 16h30 / Kent McNeil (York University, Toronto) : « La relativité de la souveraineté de jure au Canada, 1600-2016 / The relativity of de jure sovereignty in Canada, 1600-2016 »

Samedi 26 mars

Session V : Les souverainetés autochtones dans le regard européen (9h30-12h30), Présidence : Gilles Havard (CNRS-EHESS, CENA)

  • 9h30 / Susanne Lachenicht (Universität Bayreuth) : « Third Space Knowledge and European Sovereignty in the French Atlantic World »
  • 9h55 / Gordon M. Sayre (University of Oregon) : « Louis Nicolas and the Souvereign Beast of Native American Natural History »
  • 11h / Grégory Wallerick (Université de Nantes) : « La confiscation des souverainetés indigènes en Amérique dans l’imagerie bryenne, à la fin du siècle de l’appropriation des Amériques »
  • 11h25 / Guida Marques (CHAM - Universidade Nova de Lisboa) : « De la reconnaissance (ou non) de souverainetés indigènes dans l’empire atlantique portugais du XVIIe siècle »

Session VI : Souverainetés indigènes en situation comparée (14h-16h30), Présidence : Michel Morin (Université de Montréal)

  • 14h / Mairi Cowan (Toronto University) : « Circumscribed Sovereignties in New France and New England : Indigenous approaches to autonomy at Sillery and Natick »
  • 14h25 / George Milne (Oakland University) : « To Box Their Ears : Étienne Périer, the Moors, the Natchez, and Indigenous Sovereignties in Africa and Louisiana »
  • 14h50 / Isabelle Schulte-Tenckhoff (Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève) : « Traités Nord / Sud : souverainetés rivales au Canada et au Chili (XVIIe-XIXe siècles) »
  • 16h05-16h30 : Conclusion et clôture du colloque

Comité scientifique

António de Almeida Mendes, (Université de Nantes, CRHIA), Nadine Béligand (Université Lyon II-LARHRA), Capucine Boidin (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle, IHEAL), Ângela Domingues (Universidade Nova de Lisboa, CHAM-Açores), Marcela Echeverri (Yale University), Eduardo França Paiva (Universidade Federal de Minas Gerais, CEPAMM), Christophe Giudicelli (Université Rennes II – CHACAL), Thomas Grillot, Centre Nationale de la Recherche Scientifique-EHESS, CENA, Gilles Havard, (CNRS-EHESS, CENA), Michel Morin (Université de Montréal), Isabelle Surun (Université Lille III Charles-de-Gaulle, IRHIS – IEA), Bertrand Van Ruymbeke (Université Paris VIII)

Comité organisateur

Yann Lignereux, Professeur d’histoire moderne au CRHIA et Directeur de l’UFR HHAA (Université de Nantes), Clément Thibaud, Maître de Conférences HDR d’histoire moderne et contemporaine, Directeur-adjoint du CRHIA (Université de Nantes) et coresponsable du projet STARACO, Grégory Wallerick, membre associé au CRHIA (Université de Nantes), et Luis Mora Rodriguez de l’Institut d’Études Avancées de Nantes.

« Les souverainetés indigènes. Royautés, principautés, républiques et empires autochtones dans les mondes atlantiques (Amériques et Afrique, XVe-XXe siècle) »
Du 24 au 25 mars 2016

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves