Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Colloque international « Les mondes britanniques, une communauté de destins ? » (Univ. Paris Sorbonne, 14-15/11/2014)

vendredi 24 octobre 2014, par Dominique Taurisson-Mouret

Colloque international « Les mondes britanniques, une communauté de destins ? » (Université Paris Sorbonne, 14-15 novembre 2014)

Maison de la Recherche, Salle D 223 | Amphi Guizot en Sorbonne - 28 rue Serpente Paris, France (75005 | 75006)

Organisé par le G.D.R. 3434 « Mondes britanniques », UMR 8596, Centre Roland Mousnier

Colloque international « Les mondes britanniques, une communauté de destins ? » (Université Paris Sorbonne, 14-15 novembre 2014)

Il s’agira d’étudier sur la longue durée l’histoire de ces espaces et de ces populations très divers dont le trait commun a peut-être été l’appartenance à un « ensemble » britannique régi par des modes de domination, de régulation, de circulation et de contestation spécifiques dont il convient de dresser les contours et les réalités.
Le premier champ de réflexions portera sur l’espace britannique lui-même, notamment sur les enjeux et l’historiographie déjà fournie de l’ambivalence de l’identité des îles britanniques face à l’alternative entre une réalité européenne et un destin impérial. Il s’agira ensuite de revenir sur l’un des fondements supposés de la cohérence des mondes britanniques, celle conférées par les lois, en questionnant l’idée d’une communauté de normes propres et leur contribution à la construction de cet espace, non sans envisager les formes alternatives qui ont pu s’y déployer.
La question des parcours individuels dans un espace en considérable extension, des îles britanniques à l’Empire, au cours des périodes modernes et contemporaines fera l’objet de communications qui aborderons par ce biais la question des évolutions de l’identité culturelle dans les îles britanniques comme dans l’Empire. Cette réflexion sera poursuivie par l’étude des formes de la contestation du modèle politique imposé par la métropole, à travers l’articulation d’enjeux majeurs comme les résistances à l’intégration ou l’irréductibilité du local à l’uniformisation des comportements et des visions inspirées par la métropole. Il s’agira en somme d’appréhender les processus de l’élaboration, plus contrariée qu’on a longtemps voulu le croire, d’une identité propre à ces mondes britanniques.

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves