Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

« Formation et transformation des sociétés nouvelles en situation coloniale aux Amériques du XVIe au XVIIIe siècle »

Le colloque est soutenu par Mondes Américains – UMR-8168 (EHESS et CNRS), le Centre d’études nord-américaines (CENA, EHESS), le Centre de recherches sur le Brésil colonial et contemporain (CRBC, EHESS), l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), la FMSH, l’IUF (Université de Picardie Jules Vernes), STARACO (Programme « Statuts, Races et Couleurs dans l’Atlantique de l’Antiquité à nos jours »), AIHP-GEODE (Université des Antilles), le Centre Roland Mousnier – UMR 8596, le Laboratoire « Identités, Cultures, Territoires » (ICT, Université Paris-Diderot) et le CRIHAM (Université de Limoges).

Programme

Les sociétés nouvelles qui se développèrent sous l’effet de l’impérialisme, du colonialisme et de l’esclavagisme aux Amériques à la période moderne partagent une histoire commune. Elles sont toutefois rarement étudiées ensemble en raison des barrières historiographiques persistantes entre les différentes histoires impériales ou nationales. C’est pourquoi, spécialistes francophones de l’Amérique du Nord, de l’Amérique latine et de la Caraïbe, nous avons décidé de rédiger ensemble un essai collectif qui analyse les dynamiques sociales propres aux situations coloniales américaines à l’échelle de l’hémisphère occidental. Nous ne souhaitons pas produire un état de l’art ou une synthèse, mais proposer une interprétation renouvelée des processus de formation et de transformation de ces sociétés américaines, qui puisse susciter de nouveaux programmes de recherche.

Plutôt que de juxtaposer les études de cas, nous avons cherché à travailler dans une perspective transaméricaine. À cette fin, nous avons choisi huit concepts ou couples de concepts qui nous sont apparus comme autant de clés d’entrée pour comprendre les spécificités de ces sociétés nouvelles par rapport aux sociétés européennes, amérindiennes et africaines dont elles étaient issues sans pour autant minorer les différences qui existaient entre elles. Ces (couples de) concepts ont donné lieu à autant de chapitres dans l’essai collectif : migration et mobilité ; travail ; marché ; territoire et propriété ; famille ; religieux ; droit et justice ; ordre social. Rédigés par deux ou trois spécialistes de différentes régions américaines, les chapitres ont ensuite été discutés collectivement, puis réécrits, cette démarche ayant été répétée plusieurs fois. Nous souhaitons maintenant soumettre notre travail à des regards extérieurs aux membres de l’équipe, auprès de chercheurs en poste à l’étranger, avant de finaliser le manuscrit et de le remettre à l’éditeur.

Les chapitres pré-circuleront avant le colloque. Ils seront disponibles en ligne en accès restreint à partir de la mi-novembre. Lors de la manifestation, ils seront brièvement présentés avant d’être commentés et discutés. La manifestation se déroulera en français.

Lundi 18 décembre

9h30-10h : Présentation générale de l’essai collectif

Editrice : Cécile Vidal, EHESS

  • 10h-12h : Migration et mobilité / Président de séance : Jean-Paul Zuñiga, EHESS

Auteurs : François-Joseph Ruggiu, Université Paris-Sorbonne, et Antonio de Almeida Mendès, Université de Nantes

Commentateur : Jaime Valenzuela Márquez, Pontificia Universidad Católica de Chile

  • 13h30-15h30 : Travail / Présidente de séance : Carmen Salazar-Soler, CNRS

Auteure : Cécile Vidal, EHESS

Commentatrice : Silvia Hunold Lara, Universidade Estadual de Campinas

  • 16h-18h : Marché / Président de séance : Pierre Gervais, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Auteurs : Manuel Covo, University of California, Santa Barbara, et Jean Hébrard, EHESS et University of Michigan

Commentatrice : Catherine Desbarats, McGill University

Mardi 19 décembre

  • 10h-12h : Territoire et propriété / Président de séance : Clément Thibaud, EHESS

Auteures : Claudia Damasceno, EHESS, et Federica Morelli, Università degli Studi di Torino

Commentateur : Allan Greer, McGill University

  • 13h30-15h30 : Famille / Président de séance : Gregorio Salinero, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Auteurs : François-Joseph Ruggiu, Université de Paris-Sorbonne, et Vincent Cousseau, Université de Limoges

Commentateur : Thomas Calvo, Colegio de Michoacán

  • 16h-18h : Religieux / Président de séance : Bertrand Van Ruymbeke, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et IUF

Auteures : Charlotte de Castelnau-L’Estoile, Université Paris-Diderot, et Aliocha Maldavsky, Université Paris Ouest Nanterre La Défense et IUF

Commentateur : Laënnec Hurbon, CNRS et Université Quisqueya, Port-au-Prince

Mercredi 20 décembre

  • 10h-12h : Droit et justice / Présidente de séance : Miranda Spieler, American University of Paris

Auteures : Marie Houllemare, Université de Picardie Jules Verne et IUF, Aude Argouse, Universidad de Chile, et Dominique Rogers, Université des Antilles

Commentatrice : Cristina Nogueira da Silva, Universidade Nova de Lisboa

  • 13h30-15h30 : Ordre social / Présidente de séance : Annick Lempérière, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Auteurs : Cécile Vidal, EHESS, et Jean-Frédéric Schaub, EHESS

Commentateur : Pedro Cardim, Universidade Nova de Lisboa

  • 16h-18h : Conclusions générales

Présidente de séance : Cécile Vidal, EHESS

Commentatrice : Tamar Herzog, Harvard University


Page créée le mercredi 29 novembre 2017, par Dominique Taurisson-Mouret.


Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves