Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Ibrahima Traoré, L’état de droit dans les républiques du Mali et du Sénégal, L’Harmattan, 2017

mardi 21 novembre 2017, par Dominique Taurisson-Mouret

Présentation éditeur :

« Les chasseurs n’imaginaient pas que leur serment serait en 1236 la source d’inspiration des auteurs de la Charte de Kouroukan Fouga. Ce corpus de règles sociales continue encore de régir le quotidien des populations de cette sous-région africaine et trouve sa traduction dans les espaces d’interpellation démocratique. Ces forums mettent face à face les membres du Gouvernement et les usagers. Ces assemblées sont tenues annuellement et participent aussi à l’émergence d’une démocratie de proximité. Toutes choses qui contribuent à la consolidation efficiente de l’État de Droit. »

Ibrahima Traoré, ancien élève de l’école Franco-Mouride de Diourbel (République du Sénégal) et de l’école fondamentale de Toukoto (République du Mali) est docteur en droit public de l’Université Paris Ouest-Nanterre La Défense (Paris X)

Lire / Écouter / Voir
Ibrahima Traoré, L’état de droit dans les républiques du Mali et du Sénégal, L’Harmattan, 2017
Mardi 21 novembre

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves