Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Journée d’étude Fabriq’am : « Territoires et identités : une approche patrimoniale »(Pars Le France, 13/05/2015)

jeudi 30 avril 2015, par Dominique Taurisson-Mouret

Programme complet et résumé des communications

Pour s’imposer comme des acteurs dont l’action patrimoniale est légitime ou qui sont dignes de patrimonialisation, les populations locales et leurs relais élaborent des récits sur le passé et la tradition qui se veulent spatialement ancrés et incontestablement singuliers. Le processus de traduction, de négociation et de transformation est fonction de leur insertion dans un champ politique local et leur interlocution avec divers acteurs externes, institutionnels ou pas. Il vise à rendre incontestables leurs prétentions territoriales, et la « distinction » de leur espace de vie vis-à-vis de voisins proches qui ne pas toujours des « étrangers ».

Cette journée d’étude entend examiner les rapports entre identité et territoire qui se jouent autour de la patrimonialisation en partant d’exemples ethnographiques latino-américains, et dans une perspective qui s’attache à restituer les conditions de l’émergence de tels phénomènes. Nous proposons deux axes de réflexion :

  • acteurs du champ politique et négociations patrimoniales
  • lectures de l’espace, objets du patrimoine, territorialités

Programme

De 9h30 à 17h30, bât. Le France, salle J.P. Vernant (8e étage)

  • 9h30 : Accueil des participants
  • 10h : Introduction : Véronique Boyer (CNRS-Mondes Américains) et Emilie Stoll (post-doc à University of Aberdeen)
  • 10h20 : Staking and Silencing Life : Narrating Mineral Exploration and Land Use Planning in the Canadian North, Jan Peter Laurens Loovers (post-doc à University of Aberdeen / Arctic Domus project)
  • 10h40 : L’identité comme stratégie de lutte pour le territoire ? Le cas du Cœur Picinguaba du Parc de l’Etat de la Serra do Mar, São Paulo, Brésil, Jorge Calvimontes (post-doc à l’UMR 208 Paloc/MNHN-IRD et à l’Université de Campinas, Brésil)
  • 11h15 : Les nouveaux agents de la patrimonialisation au Pérou : légitimité, reformulations identitaires, participation communautaire, Emanuela Canghiari (doctorante en Anthropologie à l’EHESS, IIAC/LAHIC)
  • 11h35 – 12h15 : Discussion et débat avec France Guérin-Pace (INED) et Béatrice Fraenkel (EHESS)
  • 14h30 : De pariwat (« étrangers/ennemis ») à wuy ḡuy bugum (« ceux qui pensent comme nous ») : scissions et alliances de groupes sociaux distincts atteints par des menaces communes (Amazonie, Brésil), Mauricio Torres (chercheur indépendant, associé à l’Universidade Federal do Oeste do Pará)
  • 14h50 : La fabrique des « patrimoines » entre ethnicité, globalisation et finance dans les vignobles du Bordelais, Chantal Crenn (Maître de conférences à l’Université de Bordeaux Montaigne/UMI 3189 ESS Dakar, chercheur associé à l’UMR 5115 Les Afriques dans le Monde SNRS-IEP Bordeaux )
  • 15h25 : La municipalisation du village tseltal d’Aguacatenango, Chiapas (Mexique) : logiques de projet de patrimonialisation d’un paysage identitaire, Marie Chosson (Maître de conférences à l’INALCO-CESSMA)
  • 15h45 : Discussion et débat avec Claudia Damasceno (EHESS) et Anne-Marie Losonczy (EPHE)

Contact  : Laurence Charlier (courriel : laurencecharlierzein [at] gmail [dot] com)

Annonce from http://calenda.org/327350

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves