Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Journée d’étude en hommage à Stephen Ellis (Paris, Institut d’études avancées de Paris, 3/07/2016)

lundi 6 juin 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

L’historiographie de Madagascar et l’africanisme ont perdu un de leurs illustres contributeurs. Stephen Ellis (13 juin 1953 - 29 juillet 2015) nous a quittés.
Alors qu’il terminait son travail sur les Menalamba à Oxford à la fin des années 1970, le séminaire de Françoise Raison-Jourde de l’Université Paris VII – l’un des rares lieux de formation doctorale sur l’histoire de Madagascar à Paris – l’accueillit pour l’entendre y exposer son travail et se confronter à une historiographie dominée par des chercheurs malgaches et français. Ces échanges faisaient, bien sûr partie de l’air du temps, notamment grâce aux travaux de Jean-François Bayart qui se référaient, de manière pionnière, à la littérature anglophone, bien avant qu’internet puis les plateformes comme JSTOR rendent ces travaux plus accessibles.
A la différence des générations de chercheurs précédentes, cette ouverture dont Stephen Ellis était porteur l’amena, à travers les hasards de la profession et ses propres inclinations, à embrasser d’autres aires géographiques et à convoquer différentes disciplines. Mais il le fit toujours avec le souci d’apporter, à sa manière, sa contribution ouverte et critique, empreinte de l’engagement d’un homme de foi. Season of rains, Africa in the world, préfacé par Desmond Tutu, en est une illustration. Cette démarche n’a été possible que grâce à une connaissance profonde des réalités africaines complexes, loin des modes intellectuelles.
Spécialiste de l’Afrique australe et de l’Ouest, Stephen Ellis n’a jamais délaissé pour autant Madagascar. En témoigne l’ouvrage rédigé avec Solofo Randrianja, Madagascar, a short history, salué comme un apport important, en langue anglaise, à l’histoire de l’Afrique et de l’océan Indien, et qualifié par ses auteurs de cinquante ans cumulés d’expériences d’historiens professionnels
La journée d’étude organisée au sein de l’Institut d’Etudes Avancées est l’occasion de revenir sur les multiples domaines de compétences de Stephen Ellis, historien et politiste à l’œuvre érudite et prolifique, que l’African Studies Center de Leyde considère comme le plus éminent de ses chercheurs.

PDF - 209.5 ko
Programme & résumés

Programme

8h45 : accueil

9h-9h15 - Introduction Solofo Randrianja, Didier Nativel, Samuel Sanchez

9h15-10h45 - Table ronde 1 : Passé et présent

  • Rafael Thiebaut : « ’New light from old sources’, les travaux de Stephen Ellis sur Madagascar avant le XIXe siècle »
  • Samuel Sanchez : « Stephen Ellis et l’histoire de Madagascar dans la longue durée. Périodisations et approches transrégionales »
  • Didier Nativel : « Enquêter sur l’ANC. Démarche et échos »

Discutant(e) : Solofo Randrianja

10h45-11h - Pause

11h-12h30 - Table ronde 2 : Le pouvoir du religieux

  • Gerrie ter Haar : « Spirits and Power : Religion and Politics in the work of Stephen Ellis »
  • Marie Miran-Guyon : « Begré, gloire et mort d’un dieu africain, ou l’« action rituelle » comme source historique »
  • Françoise Raison-Jourde : « Les dimensions religieuses du mouvement menalamba »

Discutant(e) : Chibuike Uche

12h-30-14h - Pause

14h-15h30 - Table ronde 3 : Questionner l’Etat

  • Pierre Boilley : « Stephen Ellis et le Sahara : une analyse de la complexité »
  • Solofo Randrianja : « Le passage de la royauté concentrique à l’Etat wébérien, un non-dit de Madagascar, a short history »
  • Jean-François Bayart : « Entre criminalisation de l’Etat et guerres civiles : Stephen Ellis, un homme de sources »

Discutant(e) : Richard Banegas

15h30-15h45 - Pause

15h45-17h15 - Table ronde 4 : Présentation du dernier ouvrage de Stephen Ellis, This Present Darkness. A History of Nigerian Organized Crime, Hurst, 2016
Gerrie ter Haar, Solofo Randrianja, Jean-François Bayart, Marc-Antoine Pérouse de Montclos, Chibuike Uche (ASC Leiden), Richard Banegas, Laurent Fourchard

17h15 - Conclusion de la journée

Présentoir de Hurst et de Karthala avec vente de livres

Dans la même rubrique

Dernières brèves