Navigation

AccueilHDC à MontpellierArticles en ligneDroit et Travail dans les colonies françaises

Les conflits du travail à l’époque coloniale au Sénégal, Par Samba Thiam (Article HDC)

mercredi 23 juin 2010, par Dominique Taurisson-Mouret

Les conflits du travail à l’époque coloniale au Sénégal
Samba Thiam

Extrait de Le Juge et l’Outre-mer. Le Royaume d’Aiétès.
Produire de l’ordre, Lille, Centre d’histoire judiciaire, 2008 (Histoire de
la justice), p. 125-164.

I. Le règlement des conflits individuels du travail en AOF : l’exemple du Conseil arbitral de Ziguinchor ; A. L’organisation des conseils d’arbitrage en AOF ; B. La pratique arbitrale dans le cercle de Ziguinchor : une procédure inquisitoriale ; II Le règlement des conflits collectifs du travail ; A. De la liberté de se syndiquer à la conclusion de conventions collectives ; B. Les cas proprement dits de conflits collectifs.

L’objet de cette étude est de tenter de reconstituer, à partir des sources d’archives , l’histoire des conflits du travail au Sénégal. Le monde du travail se subdivise essentiellement en deux catégories de personnels : les travailleurs et les fonctionnaires .
Les travailleurs ordinaires, les indigènes en général , vont retenir particulièrement notre attention. Le terme de « travailleur » n’était pas clairement défini et ne signifiait pas la même chose pour tous . Aujourd’hui « est considérée comme travailleur toute personne, quel que soit son sexe et sa nationalité, qui s’est engagée à mettre son activité professionnelle, moyennant rémunération, sous la direction d’une autre personne, physique ou morale, publique ou privée » . Pour déterminer la qualité de travailleur, on ne tient compte ni du statut juridique de l’employeur, ni de celui de l’employé. Il en est cependant autrement dans les colonies avant 1952.

Pour lire la suite de cet article ouvrez le fichier PDF :

Thiam, Samba, Les conflits du travail à l’époque coloniale au Sénégal, 2008

Dans la même rubrique

Dernières brèves