Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Maud Villeret, Le goût de l’or blanc. Le sucre en France au XVIIIe siècle, PUR, 2017

samedi 30 septembre 2017, par Dominique Taurisson-Mouret

  • Collection La table des hommes
  • Avec une préface de Natacha Coquery
  • Avec le soutien de l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation.

Présentation éditeur :
Cet ouvrage montre comment le sucre s’est diffusé dans l’alimentation des Français au XVIIIe siècle, ainsi que les transformations économiques, sociales et culturelles induites par sa consommation croissante. L’étude porte sur la vallée de la Loire, à partir de Nantes, un des premiers ports coloniaux du royaume, jusqu’à Orléans, premier centre de raffinage.

Maud Villeret est agrégée et docteure en histoire. Ses recherches portent sur la consommation, la diffusion des produits exotiques et les différents acteurs du commerce.

Table des matières

Préface de Natacha Coquery

La mise en place d’une nouvelle filière : espaces, marchés et acteurs

Saint-Domingue – Nantes – Orléans : l’essor d’un réseau d’importation
La naissance de nouveaux marchés : la commercialisation du sucre nantais
Le jeu marchand : les acteurs de la nouvelle filière

De l’or brun à l’or blanc : le raffinage du sucre

Naissance, essor et revers de l’industrie du sucre
Les raffineries à l’ouvrage : sur les chemins de l’industrialisation
L’argent des raffineurs : des mines d’or blanc

Le sucre : histoire d’un goût

Le sacre du sucré : la diffusion d’un aliment de bon goût
Les détaillants, aiguillons de la tentation sucrée

Lire / Écouter / Voir
Maud Villeret, Le goût de l’or blanc. Le sucre en France au XVIIIe siècle, PUR, 2017
Mercredi 27 septembre

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves