Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Naïma Keddane, Grenier collectifs de l’Anti-Atlas marocain, L’Harmattan, 2018

Présentation éditeur :

« Le grenier collectif est une construction utilitaire traditionnelle particulière au Sud marocain. Lieu sacré unique dans son architecture, il constitue le symbole d’une organisation tribale harmonieuse régie par des droits coutumiers. Ce livre aborde les greniers collectifs sous un angle historique, archéologique et fonctionnel, dans un territoire peu étudié, et en dresse la localisation. Cette étude ouvre un horizon pour découvrir sous des angles différents cette institution séculaire et bien vivante. »

Naïma KEDDANE est née en 1971 à Kénitra, au Maroc. En 2002, elle obtient un diplôme de 3e cycle en sciences d’archéologie et du patrimoine à l’Institut national des sciences d’archéologie et du patrimoine de Rabat. De 2013 à aujourd’hui, elle dirige le département Monographies et collections spécialisées à la BNRM (Bibliothèque nationale du royaume du Maroc). De 1995 à 2005, elle fut chef de l’entité d’archéologie et du patrimoine à la Délégation de la culture à Agadir. Elle a également participé à plusieurs fouilles et missions archéologiques au Maroc : Sijilmassa, Al-Basra, Volubilis, Tamsloht (environs de Marrakech) et a suivi des formations dans le domaine de la bibliothéconomie.


Page créée le dimanche 25 février 2018, par Dominique Taurisson-Mouret.


Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves