Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

P. Bonin, P. Brunet et S. Kerneis, dir., Formes et doctrines de l’État. Dialogue entre histoire du droit et théorie du droit, A. Pedone, Paris, 2018

Actes du colloque international - 14 et 15 janvier 2013

Présentation de l’éditeur :

« A l’heure de la globalisation, la question de la place, de la puissance, de la pérennité, en un mot de l’existence de l’État se pose avec insistance. L’actualité de cette question à multiples facettes ne saurait cependant faire écran à la nécessité d’une réflexion – faisant elle aussi appel à une diversité d’approches – mettant l’accent sur les concepts dont l’État est le nom, pour reprendre une formule tout aussi actuelle. Cette réflexion peut emprunter des configurations extrêmement variées. Le choix a été fait de réunir dans ce volume des contributions de juristes – historiens et théoriciens – en vue d’examiner les conditions de possibilité d’un dialogue à travers le temps et, si l’on nous autorise cette allusion, l’espace. Ce dernier, constitué de deux disciplines que d’aucuns seraient trop rapidement tentés d’assimiler, ont leurs méthodologies propres. Mais lorsqu’il est question de cet objet qu’est l’État, chacune a incontestablement besoin de l’autre : parce qu’avant d’être constitué en un système d’autorités ou d’institutions ou encore de normes, l’État est un processus qui s’inscrit dans la longue durée ; parce qu’avant même d’être pensé comme processus, il convient de constituer les outils conceptuels qui nous permettront de l’identifier. Les contributions réunies ici montrent à l’évidence qu’un tel dialogue entre historiens du droit et théoriciens du droit était non seulement possible mais aussi nécessaire. Elles fournissent, croit-on, des matériaux pertinents pour prolonger ou enrichir les débats actuels sur le dépassement de l’État – dont on ne sait pas toujours s’il s’accompagne de sa disparition ou de son incorporation dans une forme plus vaste que l’histoire aurait peut-être déjà connue et que la théorie pourrait nommer ou conceptualiser »

Table des matières

  • Pierre Bonin, Pierre Brunet et Soazick Kerneis, Introduction, p. 3

Première partie. Le droit et l’État, l’État est le droit ?

  • Michel Troper, Structure du système juridique et émergence de l’État, le problème de la définition de l’État, p. 17
  • Jean-Louis Halpérin, Le droit romain, un ordre juridique statique et dynamique, un État ?, p. 29
  • Aldo Schiavone, Un droit sans État ?, p. 39
  • Frédéric F. Martin, Indéfinir l’État, redéfinir le droit : sur quelles conceptions de l’État et du droit l’idée d’un État médiéval repose-t-elle ? , p. 49
  • Michael Lobban, Les théories du droit et de l’État en Angleterre, vers 1860-vers 1914 , p. 65
  • Jacques Krynen, Le concept d’État dans les textes constitutionnels français : sommaire mise en perspective pour une brève analyse , p. 91
  • Emmanuel Dockès, Le droit, une alternative à l’État, p. 103

Deuxième partie. L’Etat, forme, substance ou essence ?

  • Emanuele Conte, L’État au Moyen Âge : le charme résistant d’un questionnement dépassé, p. 123
  • Yves Sassier, La conception médiévale de la res publica, aux origines de l’État, p. 137
  • Brigitte, Basdevant-Gaudemet, L’Église catholique des Temps modernes peut-elle s’inscrire dans l’État ?, p. 151
  • Francesco Di Donato, La civilisation étatique : ordre juridique et représentations sociales, p. 163
  • Paolo Alvazzi del Frate, L’histoire du droit et la « création » de l’État-nation au XIXe siècle : entre science et propagande, p. 185
  • Jacques Caillosse, De quel État le droit administratif nous entretient-il ?, p. 193
  • Olivier Beaud, Comment réinterroger l’État à partir des notions de citoyen et de citoyenneté ?, p. 215

Troisième partie. Derrière l’État, au-delà de l’État, ou après l’État ?

  • Marco Fioravanti, L’ordre juridique colonial, entre État de droit et état d’exception, p. 237
  • Eric Maulin, L’État dans la mondialisation, perspectives géo-juridiques sur les évolutions de la territorialité, p. 251
  • Agostino Carrino, État et souveraineté dans l’âge de la mondialisation, p. 273
  • Antonio Padoa-Schioppa, L’Union européenne, sa constitution, ses perspectives : une question ouverte ?, p. 285
  • François Saint-Bonnet, L’État et la liberté de forcer à être libre : Réflexions sur la spécificité du lien communautaire, p. 299
  • Jean-Marie Denquin, Sur le film L’exercice de l’État, p. 317
  • Mauro Barberis, La fin de l’État et autres narrations, p. 331

Page créée le mercredi 21 février 2018, par Dominique Taurisson-Mouret.


Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves