Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

« Présence française dans les zones limitrophes de la Nouvelle-France : Pays d’en Haut et Pays des Illinois »

L’Université de Windsor et le Collège Boréal de Windsor tiendront conjointement un colloque sur l’histoire de la présence française dans la région des Grands Lacs (Pays d’en Haut) et dans la vallée du Mississippi (Pays des Illinois) aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Ce colloque aura lieu au Collège Boréal de Windsor les 6 et 7 octobre 2018.

Géographiquement, la ville de Windsor est située au centre de la région décrite au temps de la Nouvelle-France comme le « Pays d’en Haut », par opposition au « Pays d’en Bas », c’est-à-dire la vallée du Saint-Laurent. Aujourd’hui, Windsor et ses voisines, Amherstburg, LaSalle, Tecumseh et Lakeshore, comptent plusieurs milliers de descendants de colons français du XVIIIe siècle. Ce patrimoine est de plus en plus reconnu et célébré non seulement dans le sud-ouest de l’Ontario, mais également de l’autre côté de la frontière, à Détroit, ville établie par Antoine Laumet de Lamothe Cadillac en 1701, et dans le sud-est du Michigan en général. Il en est de même le long du fleuve Mississippi, surtout dans le sud-ouest de l’Illinois et dans l’est du Missouri, dans l’ancien Pays des Illinois. À Sainte-Geneviève, au Missouri, le patrimoine français est d’ailleurs particulièrement visible puisqu’on y retrouve, toujours aujourd’hui, plusieurs bâtiments construits à la fin du XVIIIe siècle.


Page créée le dimanche 15 octobre 2017, par Dominique Taurisson-Mouret.


Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves