Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

René Pélissier, Le Sud-Angola dans l’histoire. Un guide de lectures internationales, Editions Pélissier, 2017

vendredi 16 juin 2017, par Dominique Taurisson-Mouret

  • Collection Ibero-Africana, 680 p. ISBN : 2-902804-16-4 Prix : 52 €. (Éditions Pélissier, Montamets, 78630 Orgeval - France viapelbooks chez wanadoo.fr)

« Le Sud-Angola (environ 400.000 km2 surtout constitués de déserts et de savanes) occupe dans l’histoire africaine une place singulière. Ignoré pendant des siècles de toutes les colonisations et notamment de la portugaise qui débarquera très tardivement sur ses côtés, faiblement peuplé par des ethnies sans grandes richesses convoitables (esclaves), ce pays semble ne pas appartenir au même monde que le reste de l’Angola.
Situé sur la ligne de fracture de quatre colonisations, puis sur une frontière idéologique, il a attiré les conflits (y compris la guerre froide) avec une intensité telle qu’au sud du Sahara seule l’Afrique du Sud peut revendiquer une bibliographie plus riche que la sienne, proportionnellement à leurs superficies et leurs populations.
Ce guide de lectures montrera, entre autres, la nécessité de ne jamais se limiter à la seule langue officielle si l’on veut entrer, même superficiellement, dans la complexité de tel ou tel pays.
Contenant l’analyse détaillée de près de 1.200 ouvrages polyglottes, classés par thèmes et périodes historiques, le texte fournit l’abondante bibliographie commentée des deux derniers siècles d’un pays méconnu et sous-estimé. Elle est destinée à faciliter le travail des historiens des guerres exotiques, puis à attiser la passion des collectionneurs et, évidemment, celle des anciens colons et des expatriés qui ont vécu sur place. Au-delà de ces publics, le livre rendra à coup sûr des services aux érudits africains.
En un sens, c’est l’extension sud-angolaise de la South African Bibliography de Sidney Mendelssohn, là où a eu lieu la Border War de Pretoria. »

« South Angola (somme 400,000 km2 of mostly desert and savannah) has a very special place in African history. Neglected for centuries by the colonial powers, particularly the Portuguese who landed very late on its shores, and with a sparse population of little exploitable value (slaves), SOuth Angola seems worlds apart from the reste of Angola.
Situated at the watershed of four colonisations and then on an ideological frontier, it attracted all the current conflicts (including the Cold War) to an extent that in Sub-Saharan Africa only the Republic of South Africa can surpass in proportion to their respective surface areas and populations.
Thise reading guide will show that it is imperative not to rely solely on the official language in order to appreciate, even superficially, all the complexity of such and such a country.
With a detailed analysis of nearly 1,200 works in various languages, arranged by theme and historical period, this texte provides a fully annotated bibliography covering the history of the last two centuries of a little-known country whose significance has been underestimated. It is designed to simplify the work of historians concerned with conflicts in unusual places, promote the interest of collectors and, of course, of former colonists and expatriates who have lived there. In addition, this book will doubtless be a value to African scholars.
In its way, it constitutes a South ANgola extension of Sidney Mendelssohn’s South African Bibliography since it concerns the area where Pretoria’s Border War took place. »

  • René Pélissier est spécialiste de l’Afrique lusophone et hispanophone et du Timor oriental, premier docteur d’État ès lettres à avoir soutenu une thèse en Sorbonne sur ce thème, en tant qu’auteur et éditeur de la collection Ibero-Africana, il offre au lecteur intéressé un ensemble monumental : plus de 6.600 pages imprimées sur la colonisation et la décolonisation de certaines pays les moins biens représentés dans les bibliothèques. Plus de 70 cartes, une bibliographie annotée de plus de 7.500 entrées, tableaux, index, environ 10.700 notes de bas de page.
  • René Pélissier is a French expert on Spanish-speaking, Portuguese-speaking Africa and East-Timor, the author defended the first Doctorat d’Etat ès lettres on the subject at the Sorbonne in 1975. His well-known Guerres Grises won an award from the Académie française and he has written numerous articles and books in Portuguese, Spanish, English (Angola, co-authorde with Douglas L. Wheller, reprinted by Greewood Press, Westport, Ct., 1978), and French. Below is a description of his Ibero-Africana and Timor series, to which the present work is an essential addition. A unique collection comprising about 6,600 pages, fully-indexed, on the colonisation and decolonisation of some of the least-known states in the World. Over 70 maps, an annotated bibliography of 7,500-plus entries, hundreds of tables, some 10,700 foot-notes.


Lire/Écouter
Mardi 6 juin

Dans la même rubrique

Dernières brèves