Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Savants, artistes, médiateurs : approches et connaissances du Maghreb (Séminaire IISMM 2011-2012, Paris)

mardi 11 janvier 2011, par Dominique Taurisson-Mouret

Savants, artistes, médiateurs : approches et connaissances du Maghreb

Séminaire organisé par Claire Fedj (maître de conférences à l’Université Paris-Ouest La-Défense) et Alain Messaoudi (professeur agrégé à l’EHESS)

Le mercredi de 17 h à 19 h (Institut d’études de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman-IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 9 novembre 2011 au 23 mai 2012

Quels savoirs et quelles représentations de l’Afrique du Nord se sont-ils constitués aux XIXe et XXe siècles ? Dans quelle mesure les perspectives coloniales les ont-ils modelés ? Leurs héritages restent-ils puissants aujourd’hui ? Pour répondre à ces questions très générales qui trouvent des échos dans l’actualité la plus brûlante – comment se représente-t-on les formes maghrébines du « printemps arabe » ? – on s’intéressera à l’élaboration et à la diffusion de savoirs et de discours qui peuvent être contradictoires, en examinant le statut de leurs producteurs (amateurs ou professionnels, militaires ou administrateurs, universitaires et journalistes), leur appartenance nationale (français intégrés dans l’appareil colonial, étrangers collaborateurs ou subversifs, « indigènes » à la parole à la fois reconnue et délégitimée, plus ou moins insérés dans le dispositif savant) et leurs engagements esthétiques et politiques.

1er semestre

Le programme du séminaire (17-19 h) s’articule avec celui du séminaire « Pour une histoire sociale de l’Algérie colonisée » organisé par Emmanuel Blanchard et Sylvie Thénault au Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle, 9 rue Malher (75004, métro Saint-Paul, ligne 1), au 6e étage (de 17 h 30 à 19 h 30). Les séances de ce séminaire sont indiquées en italiques, ainsi que celles du séminaire coordonné par Amaury Lorin et Christelle Taraud en rapport avec le Maghreb (de 16 h 30-18 h 30).

  • 5 octobre : René Gallissot, « Pour une histoire sociale de l’Algérie colonisée » (centre Malher, 6e étage, 17h30-19h30).
  • 2 novembre : Raphaëlle Branche (U. Paris 1), « Esquisse pour penser les historicités dans l’Algérie coloniale » (centre Malher, 6e étage, 17h30-19h30).
  • 9 novembre : Introduction générale, présentation du programme.
  • 16 novembre : A. Messaoudi, « Beaux-arts et arts de l’Islam dans la Tunisie sous protectorat français (vers 1880-vers 1920) ».
  • 23 novembre : Mustapha El Qaderi (Université de Rabat) : « La justice indigène dans le Maroc sous protectorat français. Pour une histoire sociale libérée des cadres coloniaux et nationaux ».
  • 30 novembre : séminaire Histoire culturelle des colonisations européennes coordonné par Amaury Lorin et Christelle Taraud (56 rue Jacob 75006 Paris, salle du Traité au 1er étage, 16 h 30-18 h 30). Y interviendront : Julie Champrenault (Centre d’histoire de Sciences Po) : « Culture et colonie : une société théâtrale en situation coloniale (Algérie 1946-1962) » ; Jann Pasler (Université de Californie à San Diego/EHESS) : « Race et musicologie dans la France des années 1890 » (http://chsp.sciences-po.fr/groupe-d...].
  • 7 décembre : Mimoun Aziza (Université de Meknès), « Le savoir colonial espagnol et français sur le Rif marocain : étude comparative ».
  • 14 décembre : Augustin Jomier (U. du Maine), « Réflexions des oulémas mozabites sur les rapports entre groupes colonisés (années 1920-années 1960) » (9 rue Malher, 17 h 30 à 19 h 30).
  • 4 janvier : Clifford Rosenberg (City College of New York), « La politique internationale d’essais vaccinaux : le BCG à Alger, 1924-1954 » (9 rue Malher, 17 h 30 à 19 h 30).
  • 11 janvier : Claire Fredj, « La médecine en Algérie au XIXe siècle : Résultats d’une enquête dans les archives outre Méditerranée ».
  • 25 janvier : Joshua Cole (University of Michigan), « ’A chacun son public’ : Mahieddine Bachetarzi, Mohamed Bendjelloul et la représentation de la culture et de la politique en Algérie au temps du Front Populaire. »
  • 8 février : « Presse, manuels scolaires et questions culturelles. Algérie/Tunisie, 1960-1990 » (discussion des travaux de Chabha Bouslimani et Aroua Labidi en présence de Kmar Bendana, Université de Tunis La Manouba).
  • 15 février : Ons Debbech (Université Paris-Sorbonne), « L’Europe vue par les voyageurs tunisiens (XIXe et début du XXe siècle) »

Second semestre

  • 22 février : « L’Algérie au tournant des années 1990 » (discussion des travaux de Chabha Bouslimani et Johanna Gautier).
  • 29 février : Augustin Jomier (Université du Maine), « « Savoyards du désert », « kharijisme berbère »... : les ibadites du Mzab, entre savoirs universitaires et constructions de stéréotypes ».
  • 14 mars : Morgan Corriou (Université de Lorient), « Intermédiaires culturels et commerçants : les exploitants de cinéma en Tunisie au temps du Protectorat ».
  • 21 mars : François Vignale (CERHIO/Université du Maine), « La revue Fontaine à Alger : la construction d’une centralité littéraire (1938-1945) ».
  • 28 mars : Nicolas Krautberger (LARHRA, Lyon), « Les Services forestiers algériens et leurs experts (1840-1900) ».
  • [Jeudi 29 mars : Visiteurs d’empire. Enquêtes exceptionnelles et missions d’expertises en situation coloniale (XVIIIe-XXe), journée d’études organisée par Hélène Blais, Claire Fredj et Emmanuelle Sibeud, Université Paris 8 Saint-Denis].
  • 4 avril : Julien Fromage (EHESS), « Modèle(s) associatif(s) et politisation des rapports sociaux en Algérie (1880-1940) » (9 rue Malher, 17 h 30 à 19 h 30).
  • 11 avril : Nicolas Schaub (Université de Quimper) : « Autour de l’exposition L’Algérie à l’ombre des armes 1830 – 1962. Avec Jacques Ferrandez, présentée au musée de l’armée ».
  • 2 mai : Christine Mussard (U. de Provence), « La commune mixte, une utopie coloniale ? » (9 rue Malher, 17 h 30 à 19 h 30).
  • 9 mai : Fanny Gillet (Centre Georges Pompidou/EHESS), « Pratique artistique en l’Algérie après l’indépendance : analyse des phénomènes de transmission symbolique ».
  • 16 mai : Aurélia Dusserre (U. de Provence), « Théophile-Jean Delaye, un géographe orientaliste au Maroc ».
  • 23 mai : Anne-Laure Dupont (U. Paris-Sorbonne), « La culture réformiste en Tunisie, de la chute du ministère Khayr al-Dîn aux Jeunes-Tunisiens (1877-1906) ».
  • [30 mai : Judith Surkis (Université d’Harvard) : « A propos de Scandalous Subjects : Intimacy and Indecency in France and French Algeria, 1830-1930, à paraître » et Christelle Taraud (Université de New York à Paris/Centre d’histoire du XIXe siècle) : « Virilité et homosexualité en situation coloniale (1830-1914) : à propos de Alain Corbin et al. (dir.), Histoire de la virilité, Paris, Le Seuil, 2011 » (séminaire Histoire culturelle des colonisations européennes coordonné par Amaury Lorin et Christelle Taraud (56 rue Jacob 75006 Paris, salle du Traité au 1er étage, 16 h 30-18 h 30) .
  • 6 juin : Karima Direche-Slimani (Centre Jacques Berque, Rabat), « Francisation, assimilation, évangélisation catholique dans l’Algérie coloniale : Quelles réalités ? » (9 rue Malher, 17 h 30 à 19 h 30).

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves