Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Séminaire : « Anthropologie politique de la mémoire : acteurs, artefacts, archives » // Séance du 13/12/2016 : M.-A. Fouéré (EHESS) et M. Mourre (EHESS), « Usages, mésusage et abus de mémoire(s) »

lundi 28 novembre 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

Séminaire organisé par Marie-Aude Fouéré, maîtresse de conférences à l’EHESS / IMAF et Martin Mourre, docteur de l’EHESS, affilié à l’IMAF

  • Périodicité : 2e et 4e mardis du mois de 16 h à 19 h
  • Localisation : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris
  • Calendrier : du 22 novembre 2016 au 9 mai 2017. (Pas de séances en février 2017)

Ce séminaire en anthropologie politique de la mémoire vise à explorer les pratiques mémorielles et les usages du passé pour l’action politique, au sens large d’engagement dans la vie publique. Deux thématiques seront plus particulièrement traitées cette année : les archives en tant qu’objets utilisés comme outils de mémoires politisées, et plus largement l’archive ; les commémorations, les musées et les sites patrimoniaux comme temps et espace de mémoire. Ces deux thématiques soulèveront des questions communes sur la production de la mémoire et les usages politiques du passé. Le séminaire traitera plus spécifiquement de telles pratiques mémorielles en Afrique, mais des cas d’études pris dans d’autres espaces du monde seront aussi convoqués.

Les 3 heures de séminaire s’organisent en deux temps : la première partie de chaque séance porte sur des articles ou extraits d’ouvrages (les textes seront envoyés au préalable aux participants) ; la seconde partie est consacrée à des travaux de recherche présentés par des chercheurs invités.

Contact : marie-aude.fouere(at)ehess.fr

PROGRAMME

  • 22 novembre 2016 : « Anthropologie politique de la mémoire : introduction » par Marie-Aude Fouéré (EHESS) et Martin Mourre (EHESS)
  • 13 décembre : « Usages, mésusage et abus de mémoire(s) » par Marie-Aude Fouéré (EHESS) et Martin Mourre (EHESS)
  • 10 janvier 2017 : « Mobilités européennes et diasporiques, politiques patrimoniales et mémoire coloniale plurielle : le cas des identités touristiques de Gorée et Saint-Louis (Sénégal) » par Hélène Quashie (EHESS)
  • 24 janvier : « Lieux de mémoire et luttes symboliques : le Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes (1998-2012) » par Renaud Hourcade (CNRS)
  • 14 mars : « The monument as objet trouvé of the postcolony » par Ferdinand de Jong (University of East Anglia)
  • 28 mars : « Le Centenaire de la Grande Guerre (2014-2016) participe-t-il d’un nouveau roman national ? » par Nicolas Offenstatd (Université Paris 1)
  • 25 avril : « Archive(s) : concept, usages, limites » par Marie-Aude Fouéré (EHESS)
  • 9 mai : « L’anthropologue nostalgique » par David Berliner (Université Libre de Bruxelles)

Dans la même rubrique

Dernières brèves