Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

« Un cas de violence-panique ? La révolte baya au cœur de l’Afrique équatoriale, 1924-1931 (Séminaire : Violences coloniales, Violences impériales (Paris, Sciences-Po, 27/03/2014)

Autour du Congo : atrocités coloniales et violence-panique. 5e séance du Séminaire : Violences coloniales, Violences impériales. Comparaisons, circulations, transferts (XIXe-XXe siècles)

Dir. par Lancelot Arzel & Victor Louzon

27 mars 2014, Paris Sciences-Po

- Catherine Coquery-Vidrovitch (Université Paris VII Diderot), « Un cas de violence-panique ? La révolte baya au cœur de l’Afrique équatoriale, 1924-1931

Ce séminaire a pour objet la violence dans les empires coloniaux à l’ère contemporaine. Dérèglement d’une domination routinisée ou vérité nue du rapport de force, paroxystique ou quotidienne, la violence permet d’approcher le phénomène colonial par le biais des pratiques plutôt que des systèmes. Parce qu’elle met le colonisateur aux prises avec son idée de la civilisation et de barbarie, elle suscite ou inquiète les discours de légitimation de la domination coloniale.
Contenue sauf exception dans les bornes classiques de l’ère contemporaine (19e-20e siècle), qui voit cohabiter constructions nationales et expansions impériales, l’enquête ne se limitera pas aux empires européens : les cas nord-américain et japonais seront abordés. La violence sera étudiée dans la diversité des ses formes et de ses fonctions, de la conquête au travail forcé en passant par les brutalités quotidiennes et à la gestion de la violence « d’en bas ».


Page créée le jeudi 13 mars 2014, par Dominique Taurisson-Mouret.


Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves