Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Abdou Karim Tandjigora, Colonisation et inégalités de développement au Sénégal. Le Boundou et le Gadiaga (1885-1980), L’Harmattan, 2015

dimanche 16 août 2015, par Dominique Taurisson-Mouret

  • Collection Études africaines : série histoire, 2015, 696 p. ISBN : 978-2-343-03105-7 Prix : 46,55€.
  • Préface d’Hubert Bonin

Présentation éditeur :

« L’auteur concentre son étude sur deux régions sénégalaises dont il compare les évolutions économiques et sociales, en même temps qu’il analyse les mécanismes de leur marginalisation dans la longue durée. Le Boundou et le Gadiaga (Sénégal oriental), précieux pour l’entreprise coloniale en matière de fiscalité (en numéraire et en service), de disponibilité de la main-d’œuvre libre, de contribution militaire, de débouchés pour des entreprises commerciales métropolitaines, se sont retrouvés exclus de la politique économique parce que l’arachide, socle de l’économie coloniale au Sénégal, y est totalement ou pratiquement absente.
L’autre nœud des débats de cet ouvrage est la difficulté des élites postcoloniales à changer la situation héritée de la colonisation : difficulté d’harmoniser les investissements, incapacité à entreprendre une véritable réforme structurelle comme en témoigne le maintien de l’arachide comme levier de l’économie postcoloniale. »

Abdou Karim Tandjigora est né à Bélé au Sénégal. Il est docteur ès sciences économiques de l’université de Bordeaux. Ses recherches sont au confluent de l’histoire coloniale, du postcolonialisme et de la problématique du sous-développement/développement. Il est I’auteur de plusieurs articles sur l’histoire économique et sociale du Sénégal.

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves