Navigation

AccueilActualitésNews du groupe HDC de Montpellier

A propos de l’ouvrage de Bernard Durand, Introduction historique au droit colonial, Economica, 2015

mardi 16 février 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

A lire le compte rendu de cet ouvrage par Étienne Le Roy (Laboratoire d’anthropologie juridique de Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), février 2016, sur le Carnet « Droit & Société. Théorie et sciences sociales du droit »

Présentation de l’éditeur :

« Cet ouvrage traite de la projection coloniale dans ses dimensions juridiques. Il décrit une mondialisation par la colonisation – dépassant l’histoire coloniale de la France – au cours de laquelle les choix de droits par tous les États se sont faits sur des territoires disputés, longtemps insuffisamment dessinés géographiquement. D’où des « colonies » aux habillages juridiques divers, épousant – en les transformant – les débats des siècles successifs et confrontées aux défis permanents de l’international.

Cette Introduction insiste sur le recours au droit utile à l’entreprise coloniale et aux rapprochements opérés dans des sociétés complexes ainsi que sur l’équilibre trouvé entre droits « natifs » originaux, droits indigènes et droits d’importation. Il interroge l’élaboration d’une science du « droit colonial » encore en déficit d’autonomie mais qui confirme l’existence de « souverainetés en morceaux ».

Bernard DURAND est agrégé d’Histoire du Droit, professeur émérite de l’Université Montpellier I et professeur associé à l’Université Senghor d’Alexandrie. Doyen honoraire de la Faculté de Droit de Montpellier, il a été pendant 13 ans professeur à la Faculté de Droit de Dakar où il a créé le département d’Histoire du Droit africain.

Dans la même rubrique

Dernières brèves