Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Bouron J.-M. et Salvaing B. (dir.), Les missionnaires. Entre identités individuelles et loyautés collectives (XIXe-XXe s.), Karthala, 2016

jeudi 1er septembre 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

  • Collection Histoire des mondes chrétiens

Présentation éditeur :

Cet ouvrage regroupe les communications du 35e colloque du CREDIC (Centre de Recherches et d’Échanges sur la Diffusion et l’Inculturation du Christianisme), organisé en 2014 à l’Université de Nantes en collaboration avec le CRHIA (Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique). Des chercheurs en histoire, en histoire de l’art et en anthropologie y étudient les identités missionnaires du xixe au xxie siècle. Leurs dix-huit contributions embrassent plusieurs horizons (Afrique, Amériques, Chine, France). Elles examinent le ressenti et le vécu des femmes et des hommes impliqués dans l’évangélisation.

En s’intéressant aux groupes missionnaires, la première partie présente les différentes communautés d’appartenance qui donnent naissance à des identités collectives. Celles-ci sont à la fois influencées par des facteurs religieux (confession, congrégation, etc.) ou profanes (appartenances sociale, nationale, régionale, etc.). À travers une série de portraits, la partie suivante analyse les multiples dimensions des personnalités missionnaires. Plusieurs auteurs observent la tension qui existe entre l’identité assignée par les groupes d’appartenance et l’identité assumée par l’individu.

La dernière partie met en avant le rôle des expériences pastorales dans la définition des identités. La diversité des contextes d’évangélisation modifie profondément la vision et l’action des missionnaires et contribue à de nombreux repositionnements identitaires. C’est cet aspect, multiple et changeant, de l’identité missionnaire qui est étudié au cours de cet ouvrage.

  • Jean-Marie Bouron est docteur en histoire contemporaine, associé au CRHIA (Université de Nantes) et affilié à l’IMAf (Université Paris 1 Sorbonne). Ses recherches portent sur les dynamiques religieuses et les mutations sociopolitiques en situations coloniale et postcoloniale.
  • Bernard Salvaing est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes. Il s’intéresse à l’histoire des missions chrétiennes et à l’histoire de la culture islamique (manuscrits arabes, sources orales) en Afrique de l’Ouest.

Dans la même rubrique

Dernières brèves