Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Catherine Brun et Todd Shepard, Dir., Guerre d’Algérie. Le sexe outragé, Editions du CNRS, 2016

vendredi 14 octobre 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

Présentation éditeur :

« Les représentations sexuelles sont omniprésentes dans les figurations de la guerre dite « d’Algérie » côté français, « de libération nationale » côté algérien. Viols, tortures, émasculations, commerce des corps : cet ouvrage, qui mêle histoire, littérature, arts plastiques, anthropologie, psychanalyse et sociologie, interroge le rôle de ces actes dans l’imaginaire du conflit, dans sa mémoire, dans l’organisation de la nation. Il invite ainsi à reconsidérer la question de la violence coloniale.
Plus qu’une étude historique des exactions pendant la guerre, cet ouvrage se veut une analyse de l’omniprésence de la question sexuelle dans ce conflit, visant à féminiser l’ennemi et surviriliser le pouvoir.
À travers l’alternance de textes critiques et de fragments fictionnels, apparaît ce que fut cette guerre des sexes, et la politique des genres qui prétendit la réguler et pèse encore sur nous. »

  • Catherine Brun est professeur de littérature à la Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Elle a dirigé Guerre d’Algérie. Les mots pour la dire (2014) et notamment publié Engagements et déchirements. Les intellectuels et la guerre d’Algérie (2012).
  • Todd Shepard, né en 1969, est professeur associé à la Johns Hopkins University. Il a publié en 2008 1962 : Comment l’indépendance algérienne a transformé la France.

Dans la même rubrique

Dernières brèves