Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Dictionnaire de la Méditerranée, D. Albera, M. Crivello et M. Tozy (Dir.), en collab. avec G. Seimandi, Actes Sud, 2016

vendredi 16 décembre 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

Présentation éditeur :

« Le Dictionnaire de la Méditerranée se propose de rendre compte des récents travaux consacrés aux savoirs, aux territoires, aux mémoires, aux figures emblématiques et aux pratiques d’une aire d’une grande complexité et d’une exceptionnelle richesse.
Associant toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, il dresse l’état des lieux des connaissances actuelles et met l’accent sur la diversité des perceptions et des contextes, ainsi que sur les mouvements et les champs de réflexions scientifiques en construction. Il interroge la Méditerranée dans son cadre spatial et culturel, dont il explore toutes les facettes, depuis les filiations partagées jusqu’aux fractures réitérées.
La structure alphabétique de ce dictionnaire permet de conjuguer de nombreux champs disciplinaires, comme une grande diversité d’échelles de temps et d’espaces, de sensibilités, de regards et de langues.
Sans visée encyclopédique et sans prétention à l’exhaustivité, l’ouvrage a vocation à devenir un outil de travail et un support pour la réflexion. Il est destiné aussi bien aux étudiants et aux chercheurs qu’aux acteurs culturels, économiques et politiques, ainsi qu’à tous les lecteurs sensibles au devenir de l’aire méditerranéenne.
L’ambitieuse entreprise éditoriale du Dictionnaire de la Méditerranée est fondée sur l’ensemble des travaux de recherche produits par le réseau d’excellence européen Ramses², qui réunit trente centres de recherche et universités.
Élaborée en deux langues (français et arabe), elle a été menée à bien grâce à l’apport de comités éditoriaux internationaux et interdisciplinaires.

“ Le dictionnaire constitue dans son ensemble une invitation au voyage en Méditerranée : une Méditerranée particulière, saisie à travers le prisme des sciences humaines et sociales.”

La version arabe (à paraître) à la Fondation du Roi Abdul Aziz (Casablanca) est coordonnée au Maroc par Mohamed Saghir Janjar et Mohamed Tozy.
La version française, avec le concourt de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, est réalisée par une équipe éditoriale basée à Aix-en-Provence : Dionigi Albera, Maryline Crivello et Mohamed Tozy en assurent la direction scientifique, en collaboration avec Gisèle Seimandi (coordination et préparation éditoriale) et Abdelmajid Arrif (édition électronique).

Les notices ordonnées alphabétiquement couvrent cinq grands axes :

  • les savoirs
  • les espaces
  • les histoires et les mémoires
  • les figures
  • les pratiques

“ Le lecteur pourra y trouver le dessin de paysages épistémologiques variés, parfois inattendus il pourra constater la pluralité des vues et des horizons, approfondir ses connaissances sur certains points, peut-être s’étonner d’autres aspects.”

40 personnalités scientifiques impliquées dans le comité scientifique ; 169 auteurs ; 4 langues de rédaction ; 2 langues de publication ; 207 entrées ; 1728 pages ; 1 900 références bibliographiques ; 920 mots-clés ; 1 index thématique

Publié par Actes Sud, avec le concours de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (Aix Marseille Université / CNRS)

  • Dionigi Albera, anthropologue, directeur de recherche (CNRS, Aix Marseille Univ, IDEMEC, Aix-en-Provence, France). Parmi les principaux thèmes abordés dans ses travaux figurent les processus de mobilité, la parenté et les configurations de l’organisation domestique, les pèlerinages et les phénomènes de mixité dévotionnelle dans le contexte des religions monothéistes. Il a notamment codirigé L’Anthropologie de la Méditerranée (Maisonneuve et Larose, 2001), La Méditerranée des anthropologues (Maisonneuve et Larose, 2005), Religions traversées. Lieux saints partagés entre chrétiens, musulmans et juifs en Méditerranée (Actes Sud, 2009), Dieu, une enquête. Judaïsme, christianisme, islam : ce qui les distingue, ce qui les rapproche (Flammarion, 2013), et International Perspectives on Pilgrimage Studies : Itineraries, Gaps and Obstacles (Routledge, 2015). Il est auteur d’Au fil des générations. Terre, pouvoir et parenté dans l’Europe alpine. XIVe-XXe siècles (Presses universitaires de Grenoble, 2011).
  • Maryline Crivello, historienne, professeure des Universités (Aix Marseille Univ, CNRS, TELEMME, Aix-en-Provence, France). Elle est spécialiste des usages du passé, des questions mémorielles et des médias en Méditerranée. Elle a codirigé Télévision et Méditerranée. Généalogie d’un regard (INA-L’Harmattan, 2008), Les Échelles de la mémoire en Méditerranée (Actes Sud, 2010) et La Traversée des mémoires en Méditerranée (Presses universitaires de Provence, 2016).
    Mohamed Tozy, politologue, professeur à Sciences Po d’Aix-en-Provence, chercheur au CHERPA (Sciences Po, Aix-en-Provence, France) et au CRESC (Faculté de gouvernance et de sciences économiques et sociales, Rabat, Maroc). Il est spécialiste des mouvements religieux et des régimes politiques dans le monde arabe. Il est auteur de Monarchie et islam politique au Maroc (Presses de Science Po, 1999, rééd.), ouvrage traduit dans plusieurs langues et devenu un classique des analyses de sociologie historique. Il est coauteur de L’Islam au quotidien (La Croisée des chemins, 2013, rééd.), de L’État d’injustice au Maghreb : Maroc, Tunisie (Karthala, 2015). Il a codirigé La Méditerranée des anthropologues (Maisonneuve et Larose, 2005).

Dans la même rubrique

Dernières brèves