Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Jacques, Frémeaux, La conquête de l’Algérie. La dernière campagne d’Abd el-Kader, CNRS Éditions, 2016

jeudi 25 août 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

Présentation éditeur :

« Septembre 1845. La conquête de l’Algérie paraît terminée après les cinq ans de guerre contre l’émir Abd el-Kader. L’armée française contrôle tout le pays, à l’exception du Sahara. Les immigrants européens n’ont jamais été si nombreux. À Paris, on songe à se débarrasser de l’encombrant maréchal Bugeaud, pour le remplacer par un gouverneur moins belliqueux et plus discipliné. Bugeaud lui-même annonce sa démission. C’est alors qu’Abd el-Kader, réfugié au Maroc, reprend la lutte. Il anéantit une colonne française à Sidi-Brahim, prélude à une brillante campagne, dans laquelle il démontre ses qualités de stratège. Les plateaux d’Oranie, le massif du Dahra, la plaine du Chélif s’embrasent à l’appel des confréries. La France des notables, représentée par le Premier ministre François Guizot, s’obstine et envoie des renforts. Les généraux de l’armée d’Afrique recourent à des méthodes tristement éprouvées. L’insurrection est écrasée. L’armée triomphe, mais l’avenir de la colonisation demeure encore bien incertain. »

Jacques Frémeaux signe le premier ouvrage de fond sur un épisode méconnu et pourtant essentiel de la « pacification » française en Algérie. Une page d’histoire passionnante qui éclaire sous un jour neuf les relations tumultueuses entre la métropole et sa colonie.

Jacques Frémeaux, professeur à l’université Paris-Sorbonne (Paris-IV) est membre de l’Institut universitaire de France et de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer. Il a notamment publié, parmi une vingtaine de titres, De quoi fut fait l’Empire. Les guerres coloniales au XIXe siècle (CNRS Éditions, coll. Biblis, 2014) et La Question d’Orient, 1770-2012 (2014).

Dans la même rubrique

Dernières brèves