Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : La fabrique du patrimoine dans l’océan Indien, EPICA, Actes du grand Séminaire de l’Océan indien 2013 (Univ. de La Réunion)

mercredi 1er octobre 2014, par Dominique Taurisson-Mouret

Vient de paraître : La fabrique du patrimoine dans l’océan Indien aux éditions EPICA, Actes du grand Séminaire de l’Océan indien 2013 (Université de La Réunion)

Cet ouvrage constitue les actes du Grand Séminaire de l’océan Indien organisé sous l’égide des Historiens et Géographes et patronné par l’Unité Océan Indien Espaces Sociétés (O.I.E.S.) qui s’est déroulé à l’Université de La Réunion, Faculté des Lettres et Sciences humaines, le vendredi 13 septembre 2013. En résonance aux journées européennes du patrimoine, le Grand Séminaire 2013 a privilégié la thématique du « patrimoine » tout en souhaitant l’aborder sous un angle original, celui de « sa fabrique ». En effet, ce questionnement permet d’aborder le patrimoine sous un angle peu fréquenté interpellant les idéologies et les mécanismes institutionnels à l’origine de son invention ou plus directement de son élaboration, voire de ses transformations sur la durée. Le parti pris retenu a été de se focaliser sur les processus à l’œuvre et sur les enjeux politiques, économiques, sociaux et culturels induits par ces constructions, plus que sur la description du patrimoine lui-même qui a conduit le plus souvent à la formalisation d’inventaires, certes nécessaires, mais dont il convient aujourd’hui de dépasser le caractère informatif. Dans cet esprit, le débat s’est ouvert à la participation de collègues anthropologues et civilisationnistes et aux institutionnels et professionnels afin de mieux faire connaître leur état des lieux et leurs analyses sur la « fabrique du patrimoine » réunionnais.

Structurés autour de quatre axes majeurs : Regards croisés ; Formes et enjeux ; Perception, appropriation, reconnaissance ; la fabrique d’ailleurs, les articles questionnent les définitions des concepts, notamment celle de « patrimoine immatériel », abordent les thèmes relatifs à la préservation, protection ou conservation des patrimoines, développent des perspectives en matière de valorisation et de mise en tourisme. Ils s’appuient sur des exemples nombreux qui empruntent à diverses formes d’expression des patrimoines : matériel et immatériel, bâti et naturel, artistique et technique, tous examinés à La Réunion ou encore dans son environnement géographique proche : Afrique du Sud, Madagascar et Sri Lanka.

Evelyne Combeau-Mari est professeur en histoire contemporaine à l’Université de La Réunion, (CRESOI), EA 12 et responsable du Master professionnel « Tourisme Territoire et Patrimoine ». Elle est l’auteur de plusieurs articles et ouvrages sur l’histoire des pratiques corporelles dans l’océan Indien dont Colonial Sport in Madagascar, 1896-1960, International Journal of the History of Sport, Routledge, 2011.

Christian Germanaz, géographe, est maître de conférences à l’Université de La Réunion, membre de l’équipe d’accueil EA 12 (CREGUR) et chercheur associé au laboratoire EHGO (UMR Géographie-cités). Auteur d’une thèse sur le Piton de la Fournaise (essai d’iconologie géographique), il a publié plusieurs articles sur le paysage volcanique de La Réunion et sur sa mise en valeur touristique.

Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves