Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Les savoirs de l’administration : histoire et société au Maghreb du XVIe au XXe siècle, sous la dir. de Hassan Elboudrari et Daniel Nordman, Casablanca, 2015

mardi 5 mai 2015, par Dominique Taurisson-Mouret

  • Collection Dialogue des deux rives, Fondation Abdul-Aziz, 2015, 368 p.

« Cet ouvrage est le fruit d’une recherche collective qu’a mené une équipe internationale, multidisciplinaire, composée de chercheurs – historiens, anthropologues, architectes, entre autres – et de doctorants de trois pays du Maghreb et de France. Et qui s’est interrogée collectivement sur les Savoirs techniques, leurs usages dans les administrations du Maghreb moderne et contemporain et sur la manière dont ils ont contribué à l’évolution des pratiques de la connaissance et de la gestion du social dans cette région.
L’ouvrage reprend à nouveaux frais les principales configurations sociopolitiques du Maghreb du XVIe au XXe siècle (Algérie, Tunisie, Maroc) selon un questionnement qui, articulé à la sociologie historique du pouvoir étatique, a surtout pris en considération les divers savoirs techniques et leurs manières concrètes de servir à une meilleure maîtrise du territoire, des groupements sociaux (tribus, confréries, villes, par exemple), de la vie socio-économique (la terre, la fiscalité, etc.), voire de la langue.
Une vingtaine de contributions analysent des moments dans la longue durée du Maghreb, des spécificités, des emprunts, permettant de rendre visible ce qui était implicite, obscur ou incertain. Certaines se sont focalisées sur l’expérience du terrain, à la base. D’autres ont étudié le rapport entre la gestion administrative, le gouvernement, l’État (le Makhzen, au Maghreb). Une part essentielle, enfin, a été consacrée à l’histoire des techniques du savoir (le registre, la fiche, l’écriture), ce qui a conduit également, et ce n’est pas peu, aux traces du « rapport administratif » dans la construction des savoirs académiques établis.
De bas en haut, sur les marges, entre le public et le privé, entre les leçons de l’expérience, les grilles de lecture et le savoir du savant, l’histoire de l’administration révèle ici des formes, des choix et des enjeux longtemps inédits et/ou obscurs dans leur évolution. »

Table des matières

Hassan Elboudrari est anthropologue, maître de conférences à l’EHESS et membre de l’IMAF.

Daniel Nordman est historien, directeur de recherche émérite au CNRS et membre l’IMAF.

Dans la même rubrique

Dernières brèves