Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Lucette Valensi, Juifs et musulmans en Algérie, Tallandier, 2016

lundi 5 septembre 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

  • Collection Histoire partagée, 256 p. ISBN : 9791021018570 Prix : 15 € (existe aussi en version électronique)

Présentation éditeur :

« De l’avènement de l’islam à la fin de la période coloniale, juifs et musulmans ont partagé en Algérie une longue histoire qui s’achève en 1962 avec l’indépendance du pays. Si en 1954 on y comptait environ 130 000 juifs répartis sur 250 communes, il n’en reste presque plus aujourd’hui. Pourquoi cette coexistence entre juifs et musulmans a-t-elle duré ? Pourquoi a-t-elle pris fin ?
Juifs et musulmans ont vécu ensemble les grands mouvements de l’histoire du Maghreb central, devenu l’Algérie : les débuts de l’islam et la compétition entre dynasties rivales au Moyen Âge, l’intégration à l’Empire ottoman entre le XVIe et le XIXe siècle, la colonisation française à partir de 1830 et, pour les juifs, le décret Crémieux de 1870, les lois antijuives du régime de Vichy, la guerre d’Algérie enfin. La fin de la présence française en 1962 est aussi celle de la majorité des juifs. »

Lucette Valensi, historienne, est spécialiste de l’histoire sociale et culturelle de l’islam méditerranéen. Elle a publié Ces étrangers familiers. Les musulmans en Europe, XVIe-XVIIIe siècles (2012) et, avec Gabriel Martinez-Gros, L’Islam, l’Islamisme et l’Occident. Genèse d’un affrontement (2013).

Dans la même rubrique

Dernières brèves