Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Olivier Bouquet, Philippe Pétriat et Pierre Vermeren, Histoire du Moyen-Orient de l’empire ottoman à nos jours. Au-delà de la question d’Orient, Publications de la Sorbonne, 2016

vendredi 9 septembre 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

Présentation éditeur :

« Cette histoire écrite à six mains renouvelle notre regard sur le Moyen-Orient, ce vaste carrefour au cœur du vieux monde. Depuis l’avènement de la question d’Orient en 1774, jusqu’à sa résolution en 1922 par la chute de l’Empire ottoman, les puissances européennes ont réduit le Moyen-Orient à sa dimension géopolitique. De « l’Homme malade de l’Europe » à « l’Orient compliqué », celui-ci est appréhendé de l’extérieur. Pourtant, les 15 pays qui composent cette région complexe, polarisée et en mutation rapide depuis plus d’un siècle, ont développé leurs propres modèles, et leur voie d’accès à la modernité politique et sociale. La fin de l’Empire ottoman, l’avènement par étapes de la Turquie et de l’Iran, la naissance d’un monde arabe multipolaire et hiérarchisé depuis 1918, puis celle d’Israël après 1947, ont forgé le Moyen-Orient actuel. Cette riche synthèse, qui associe l’étude politique à celle des sociétés, des économies et des cultures, permet de dépasser la question d’Orient. »

PDF - 237.2 ko
Table des matières
  • Olivier Bouquet est professeur à l’Université Paris Diderot et chercheur au CESSMA. Il a publié Les noblesses du nom (Brepols 2013) et Les Musurus (Isis 2015, avec S. Kuneralp). Il a édité Politiques du nom (RHMC 2013, avec B. Fliche), Turquie-Russie. Transfaires impériaux (EJTS 2016).
  • Philippe Pétriat, normalien, est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheur à l’IMAF. Il est spécialiste de l’histoire des pays du Golfe et a publié Le négoce des lieux saints - Négociants hadramis de Djedda, 1850-1950 (Publications de la Sorbonne 2016).
  • Pierre Vermeren est professeur d’histoire du Maghreb et du Moyen-Orient contemporains à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et chercheur à l’IMAF. Il dirige le master CIAMO. Il a vécu 8 ans en Égypte et au Maghreb et a publié Le choc des décolonisations (Odile Jacob 2015), et La France en terre d’islam. Empire colonial et religions (XIX-XXe siècle) (Belin 2016).

Dans la même rubrique

Dernières brèves