Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : P. Dramé, P. Scallon-Chouinard, F. Nozati, dir., Décolonisation et construction nationale. Afrique, Asie et Québec, Les Editions de l’université de Sherbrooke, 2016

samedi 10 décembre 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

« Ce livre est le fruit des meilleurs essais issus de l’activité de recherche consacrée
aux dé-colonisations au XXe siècle et du séminaire portant sur « Les mémoires collectives en histoire » que j’ai eu à offrir aux étudiantes et étudiants du premier cycle du département d’histoire de l’Université de Sherbrooke depuis l’année 2011. L’activité de recherche se fixe comme objectif d’examiner les différentes facettes du phénomène de décolonisation. Pour ce faire, le colonialisme est préalablement étudié dans ses dimensions idéologiques, économiques et sociales dont les impacts sur la vie quotidienne des colonisés sont évalués. Ensuite, les processus qui mènent à la fin de la domination coloniale incluant notamment les logiques de négociations et/ou de conflits armés entre colonisés/colonisateurs sont évalués dans toute leur complexité.
Puis, la réflexion a porté sur la deuxième phase de décolonisation, celle dite de l’édification qui voit les États nouvellement décolonisés du Tiers-monde, en l’occurrence d’Afrique et d’Asie, tenter d’exorciser les méfaits du colonialisme, de jeter les bases de leur développement économique et social tout en reconstruisant une identité propre. Enfin, les discussions ont porté sur les succès et les limites de l’indépendance en matière politique, culturelle et économique. L’accent est également mis sur la manière dont la société québécoise de la Révolution tranquille, s’inspirant du contexte international et des théories de Fanon et de Memmi, se représente sa propre situation de « dominée » tout en jetant les bases de son émancipation… »Pour lire la suite

Dans la même rubrique

Dernières brèves