Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître : Pour une histoire environnementale de l’Éthiopie, Etudes rurales, 2016/1, n° 197

jeudi 15 septembre 2016, par Dominique Taurisson-Mouret

  • Cet ouvrage coordonné par Guillaume Blanc (CRH/EHESS) et Grégory Quenet (IECI/UVSQ), rassemble dix auteurs qui envisagent la rematérialisation des dynamiques politiques, sociales et culturelles afin de revisiter l’histoire de l’Éthiopie, dans la longue durée.
  • Ce numéro a notamment pu voir le jour grâce à des enquêtes de terrain financées par le Centre français des études éthiopiennes (CFEE, IFRE 23) à Addis-Abeba, l’Institut des mondes africains (UMR 8171) et l’Institut d’études culturelles et internationales (IECI) de l’université Versailles St-Quentin-en-Yvelines.

Consultation sur Cairn

« Comment penser l’histoire environnementale de l’Éthiopie ? La question de l’environnement fait l’objet de réflexions de la part des historiens de ce pays depuis la fin des années 1960. Mais ils ont rarement adopté explicitement un cadre d’analyse en histoire environnementale, attentif à articuler l’étude des contraintes et des transformations de l’environnement avec celle, plus large, de la manière dont les sociétés s’approprient, façonnent et interprètent ce qui les entoure. Cette rematérialisation des dynamiques politiques, sociales et culturelles permet de revisiter l’histoire du continent africain.

À ce titre, la place de l’Éthiopie est particulière car la colonisation européenne, qui a été la matrice de l’histoire environnementale de langue anglaise, n’a pas joué le même rôle que dans les autres pays. C’est une invitation à relativiser le moment colonial dans l’histoire environnementale de longue durée des sociétés africaines.

Ce dossier, le premier de son genre, souhaite donc poser les jalons d’une histoire environnementale de l’Éthiopie qui est encore à construire, en s’appuyant sur une tradition savante attentive à la géographie et à l’histoire rurale, et sur quelques travaux pionniers plus récents. Les articles réunis ici, qu’ils viennent ou non d’historiens de l’environnement, interrogent donc tous un terrain à partir de l’environnement comme catégorie d’analyse. Du monde médiéval des seuils à l’invention contemporaine du patrimoine, se dessinent la diversité d’un territoire, des hauts plateaux chrétiens du Nord aux basses terres musulmanes de l’Est, mais aussi la continuité des rapports de pouvoir et de la violence qui se nouent autour de l’environnement. »

SOMMAIRE

  • Guillaume Blanc et Grégory Quenet - Les études éthiopiennes et l’environnement
  • Joséphine Lesur et Sabine Planel - L’environnement, une construction dans le temps long : le Gamo et le Wolaita
  • Anaïs Wion - Cinq cents ans de contrôle royal sur les produits agricoles tributaires d’Aksum
  • Marie-Laure Derat - La passe d’Aheyyā Fağğ (xve-xvie siècle) : itinéraires, places fortes et contrôle du territoire éthiopien
  • Vanessa Pedrotti - La lèpre, actrice de la construction de l’Empire éthiopien au xxe siècle
  • Interview with James C. McCann - Bahir Dar and the Lake Tana Basin. History of an Urbanshed
  • Thomas Guindeuil - Nature, culture, même combat ? Sciences et conservation sur le campus d’Addis-Abeba (1950-1974)
  • Guillaume Blanc - Violence et incohérence en milieu naturel : une histoire du parc éthiopien du Semēn
  • Bertrand Hirsch - Une histoire de la violence

Dans la même rubrique

Dernières brèves