Navigation

AccueilActualitésNews de l’histoire (du droit) des colonies

Vient de paraître Silvia Marzagalli, Bordeaux et les États-Unis, 1776-1815. Politique et stratégies négociantes dans la genèse d’un réseau commercial, Droz, 2015

vendredi 13 mars 2015, par Dominique Taurisson-Mouret

  • « Publications du Centre d’histoire économique internationale de l’Université de Genève » (vol. 32), 2015, IV-560 p. ISBN : 978-2-600-01807-4 Prix : 49 € (existe en version électronique).

Présentation éditeur :

« Dès 1793, alors que la guerre intérieure et extérieure fait rage, des centaines de navires américains commencent à approvisionner Bordeaux en céréales, riz et denrées coloniales. En dépit des efforts des deux gouvernements, l’indépendance des États-Unis, reconnue dix ans plus tôt, n’avait pas suscité un courant commercial significatif entre la France et l’Amérique du Nord. C’est donc bien les guerres révolutionnaires et la neutralité américaine qui donnent une impulsion fondamentale pour que les négociants du principal port français entrent en relation avec les armateurs américains. S’appuyant sur un large éventail de sources, souvent inédites, ce livre montre comment ils ont su éviter l’asphyxie du port girondin. Pour ce faire, il reconstitue les nouveaux courants d’échanges qui se mettent en place et le fonctionnement des réseaux marchands qui, du moins jusqu’en 1807, se jouent d’un conflit franco-britannique de plus en plus âpre, et du blocus continental. »

Dans la même rubrique

Dernières brèves